Mode: Quand les journalistes se retrouvent sur le "T"





mode-quand-les-journalistes-se-retrouvent-sur-le-quottquot


 

Juste le temps d’un week-end, les journalistes de Côte d’Ivoire ont abandonné micros, stylos, claviers et appareils photos pour vivre des moments de rêve à Grand-Bassam. C’était le samedi 22 mai dernier au cours d’un programme spécial dénommé ‘’Le T des médias’’. 

Le clou de cette activité  qui est à sa 3e édition a été le  diner gala au Centre de culture Jean-Baptiste Mockey.  Au cours d'une belle soirée,  plusieurs  hommes des médias qui ont porté ce soir-là plusieurs casquettes. Il a été donné de découvrir des interprètes des titres en vogue ou cultes des chanteurs ivoiriens  mais aussi des mannequins d’un soir. Ainsi, Brice Guigré, présentateur de l'émission ’’On se dit les Gbè’’ sur A+ Ivoire,  Luise Martin, journaliste à  Radio Nostalgie Abidjan, Eric Landry Beugré du quotidien L’inter et Patrick Bouyé de First Mag Le Vrai et Fousseyni Traoré de la radio Téré de Bamako, venu spécialement du Mali pour l’évènement, ont prêté leurs traits au jeu et ont donné de l’éclat à la fête. Il en a été de même de la participation de l’acteur-comédien Gbi de Fer, surnommé le mannequin de Yopougon qui a    émerveillé les invités par sa prestation au défilé de mode.

 Ils ont réussi à mettre en valeur les créations des maisons de couture comme Colombe Création, El Shaddaï Création, Ezaly Kitoko,  Konny's Boutique, Persévérance Couture et Hérik’a'Kréa. 

La belle présentation de vêtements a été aérée par les prestations musicales de Bétika, du chantre Boniface

L’un des instants les plus marquants du diner gala 3 du "T des Médias", a été la reconnaissance à Honorat de Yédagne. L’ancien directeur général du groupe étatique Fraternité Matin au  a reçu un diplôme d’honneur pour sa contribution remarquée à l’essor de la presse en Côte d’Ivoire et à la promotion du respect du journaliste ivoirien.

"Par ce geste, nous voulons rendre hommage aux ainés qui le méritent et qui ont donné ses lettres de noblesse au journalisme en Côte d’Ivoire ", a justifié Issiaka Bello, le patron de Big Communication, structure initiatrice de l’évènement. En retour, l’ancien patron de Frat Mat s’est dit heureux pour l’honneur à lui fait et a promis d’apporter tout son soutien à la jeune organisation du T des Médias. "Je vais demander à l'UNJCI de s’impliquer davantage dans l'organisation du T des Médias qui est un autre creuset de rassemblement et de célébration des journalistes après la Nuit des Ebony. En dehors des rédactions, les journalistes ont besoin des cadres de ce genre pour se retrouver ", a suggéré le past-president de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI). 

Avant d’arriver à la belle apothéose de la 3e édition du T des Médias, dans la matinée par  la cérémonie d'ouverture au Carrefour jeunesse de la ville historique., suivie d'une conférence instructive prononcée par la journaliste Sandrine Ochou sur le thème des relations entre communication digitale et femmes entrepreneures.

Dans l’après-midi,  il y a eu la finale d’un tournoi de Maracana remporté l'équipe de la presse étrangère qui a dominé celle de la RTI. C’est au gala de clôture que l’équipe victorieuse a reçu ses lots constitués d’un trophée, d’un jet de maillots, des ballons et d’une enveloppe.

Solange ARALAMON 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Table-ronde de Hambourg/ Siandou Fofana : "Le tourisme ivoirien vous tend les bras "

Déjà 1500 milliards de FCFA consentis pour le bien-être des fonctionnaires