Election à la Mutuelle des fonctionnaires : Zadi Gnagna accepte d’être le candidat du groupe « Maturité, unité renaissance »





election-a-la-mutuelle-des-fonctionnaires-zadi-gnagna-accepte-detre-le-candidat-du-groupe-maturite-unite-renaissance


Le président de la plateforme nationale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire, Zadi Gnagna dit avoir accepté d’être candidat tête de liste du groupe «groupe « Maturité, unité renaissance » (MUR), à l’élection du président du Conseil d’administration de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agent de l’état de Côte d’Ivoire (MUGEFC I).

Au cours d’une cérémonie de présentation et de lancement du groupe « Maturité, unité renaissance » tenue ce mercredi, à la maison de l’entreprise, sise à Abidjan Plateau, les collèges électoraux et groupements notamment, le collège éducation-formation, la plateforme Santé, le collège emplois administratifs et juridiques, le collège des retraités ont tour à tour, dépeint la situation difficile que vivent les fonctionnaires en termes de prestation sanitaire.

"Les enseignants sont ceux qui bénéficient le moins de la Mugefci. Nous sommes les malheureux. Nous sommes avec toi pour construire un MUR contre les prédateurs. La carte dite "intelligente" est l’arnaque du siècle. Les promesses faites sont devenues des cauchemars" sont entre autres, des récriminations de ces collèges électoraux contre le Conseil sortant.

Ils ont demandé à Zadi Gnagna, qu’ils considèrent comme un homme éclairé, un syndicaliste qui a gagné tous ses combats d’être la tête de liste de leur groupe.

"J’accepte de prendre la tête du groupe Maturité, unité renaissance", a répondu Zadi Gnagna qui précise qu’il ne vient pas pour changer seulement l’ancienne équipe, mais pour "mener le combat du redressement de la Mugefci".

Tout en déplorant qu’au moment où tous les fonctionnaires se plaignent de ne pas être soigné, « les autres grossissent, roulent carrossent et sont décemment logés », a dit Zadi Gnagna, ajoutant qu’il ne pouvait pas rester sourds aux cris des fonctionnaires.

"Face aux nombreuses plaintes des mutualistes et au constat de mauvaise gouvernance avérée du conseil sortant qui menace la pérennité de la MUGEF-CI, nous n’avons d’autre choix que de venir au chevet de notre mutuelle", s’est-il justifié, promettant qu’ensemble et avec les briques que chacun apportera ils pourront rebâtir cette mutuelle en commençant par la fondation, actuellement vermoulue. Et d’ajouter, ce MUR sera comme un rempart qui permettra d’éviter que cette mutuelle ne s’affaisse.

Pour cette élection prévue en septembre, le candidat Zadi Gnagna a choisi le doyen N’Dri Benjamin comme son directeur de campagne.

La MUGEFCI est la principale mutualité sociale de couverture sanitaire au profit des fonctionnaires ivoiriens et leurs ayants droit. Le président sortant, de cette mutuelle, Mesmin Comoé, a été élu en 2017.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Finale des Grands Prix: Gbagbi Ruth décroche l’Or à Moscou

Sénatoriales partielles : Le RHDP réalise un parcours sans faute