Enseignement universitaire : le gouvernement veut donner un nouveau souffle au système LMD





enseignement-universitaire-le-gouvernement-veut-donner-un-nouveau-souffle-au-systeme-lmd


Le système Licence-Master-Doctorat (LMD) va prendre une autre orientation, ainsi en a décidé le gouvernement lors du Conseil des ministres de ce mercredi 16 juin 2021. L’objectif étant de le consolider et de l’approfondir en privilégiant d’avantage ce système centré sur les besoins des apprenants. Mais également en mobilisant les parties-prenantes externes de l’enseignement supérieur, notamment le monde professionnel.
Selon le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, cette nouvelle orientation qu’il a appelé 2e phase du système LMD s’articulera autour de deux axes prioritaires. Le premier consiste en " la mise en place urgente d’infrastructures universitaires et des équipements pédagogiques, notamment numériques".
Le second axe consiste en un pilotage renforcé de la tutelle afin de rendre opérationnelle une cellule LMD en son sein et qui aura pour vocation d’accompagner les institutions d'enseignement supérieur tout au long du processus de finalisation de la mise en œuvre de ce système.
En fait, a rappelé le ministre Amadou Coulibaly, le système LMD, officiellement en vigueur depuis l’année académique 2012-2013, avait pour objectif d’améliorer l’employabilité des diplômés, ainsi que la gouvernance des établissements d’enseignement supérieur. Toutefois, reconnaît-il, malgré les nombreux efforts déployés dans la mise en place des conditions favorables au système, des contraintes de différentes natures sont rencontrées par les institutions d’enseignement supérieur. C’est donc pour pallier à cela que le gouvernement a décidé de lancer ce système académique.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Election à la FIF (Sory, Idriss, Drogba): Voici le candidat des anciens footballeurs

Ramadan 2021 : Fabrice Sawegnon soulage la communauté musulmane du Plateau