JO Tokyo 2020 : La Côte d’Ivoire s’écroule face à l’Espagne au bout des prolongations





jo-tokyo-2020-la-cote-divoire-secroule-face-a-lespagne-au-bout-des-prolongations


La Côte d’Ivoire s’est fait battre ce samedi matin par l’Espagne (5-2) à l’occasion des quarts de finale du tournoi olympique de Tokyo 2020. Une élimination que les ivoiriens n’oublieront pas de sitôt puisqu’ils avaient toutes les chances en main de remporter cette rencontre. 

Ce sont les protégés de Souhalio Haidara qui ont été les premiers à sortir les griffes dès l’entame du match. Sur un corner bien enveloppé par le capitaine Max Gradel à la 10e minute, Éric Bailly qui était monté en avant-poste va ouvrir le score pour la Côte d’Ivoire.

Les Ivoiriens manqueront, par la suite, de réelles occasions de but et vont finir par concéder l’égalisation avant la pause.

Sur un centre venu de la gauche à la 30e minute, le latéral droit ivoirien Wilfried Singo va commettre une erreur qui va couter cher à son équipe. En voulant servir le ballon de la poitrine à son gardien Ira Tapé, Singo va se transformer en un passeur décisif pour Olmo qui ne laissera aucune chance à Ira Tapé.

A partir de cet instant, les espagnols vont acculer la défense ivoirienne, en passant sur le côté droit. Ils vont même finir par trouver le chemin des filets à 41e minute, mais fort heureusement pour la Côte d’Ivoire, le but a été annulé pour une position de hors-jeu.

En seconde période, les Eléphants Espoirs vont subir les assauts des espagnols.

54e minute : un tir espagnol qui échoue sur la barre transversale d’Ira Tapé.

58e minute : Ira Tapé va intercepter une autre frappe lourde espagnol

88e minute, ballon dans le dos de la défense ivoirienne, parvient à un attaquant espagnol qui reprend le ballon stoppé net par Ira Tapé.

A la 91e le capitaine Max Alain Gradel récupère le ballon sur le côté droit, fixe son vis-à-vis, décroche une frappe qui termine au fond des filets. La Côte d’Ivoire mène 2-1 à 5 minutes de la fin.  

Alors que l’on croyait à une victoire ivoirienne, une tergiversation dans la défense ivoirienne va permettre aux espagnols d’égaliser une minute plus tard, et arracher une prolongation inespérée.

 

Prolongations cauchemardesques pour les Eléphants Espoirs

 

Les Eléphants Olympiques vont complément sombrer durant les prolongations.  Dès le début des prolongations, les espagnols vont va avoir un penalty, et Oyarzia n’a pas manqué cette occasion de permettre à son équipe de prendre les devants.  Les espagnols vont assommer complétement les Eléphants dans la seconde période des prolongations en inscrivant un 4ième , puis un 5e but.  Score final 4-2 pour l’Espagne.  La Côte d’Ivoire est éliminée.

 

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / La réfection de la Côtière, l’une des priorités du gouvernement, selon le préfet de Tabou

Covid-19 : la police prévient sur la présence de braqueurs dans la ville