Démission de Guillaume Soro: Fregbo Basil (député de Sassandra) fait des précisions





Démission de Guillaume Soro,Démission de Guillaume Soro: Fregbo Basil (député de Sassandra) fait des précisions


Le   député de Sassandra commune, Fregbo  Basil,  a apporté un  démenti face aux rumeurs faisant état de ce que l'ancien président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, aurait démissionné de son poste sous la pression du président Alassane   Ouatara.

"Soro   n'a     pas   été   contraint à la démission. Il a démissionné par rapport à ses propres convictions", a déclaré M. Fregbo le dimanche 17 février 2019, à la salle de réunion de la mairie de Sassandra. 

C'était à l'occasion des rencontres qu'il a   eu avec les femmes, les jeunes et la cheferie de la Région du Gbôklè. Selon le désormais cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), aucun texte légal de l'Assemblée nationale n'autorise pas à une personne de démissionner, mais « c'est parce   que   Soro   ne   voulait   pas   appartenir   au   Rhdp qu'il a rendu  le tablier». Avant d'ajouter «nous prenons acte   et nous trouvons sa démarche cohérente  et logique  ». Dans son message, Fregbo Basil a indiqué que  Soro  étant député   de Ferkessedougou commune peut   toujours   se   représenter   s'il   veut   aux prochaines   élections   comme   président   de   l'Assemblée nationale non sans expliquer à ses parents le sens  du poste de Guillaume Soro. 
« En vérité, le président Ouatara a   rappelé  à Soro que le fauteuil du président de l'Assemblée nationale qu'il occupait  c'est parce qu’il a été élu député Rhdp», a-t-il confié tout en faisant remarquer « qu’il n'avait  pas passé de concours pour être à ce poste». Par ailleurs, M. Fregbo a salué la décision prise par l'ex-patron du prechoire. « C'est une décision sage,  légale   et   logique de la part de Soro», souligné t-il. La jeune a au nom de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci) locale qui prenait part à la rencontre  demandé au député de plaider auprès des autorités pour la reprise des chemins de l'école. Notons   qu’au   cours   des   différentes   rencontres

L’honorable Fregbo Basil a invité les uns et les autres à  l'union, l'entente et la cohésion sociale ce qui permetrait le   développement de la Région du Gbôklè.

Gaël ZOZORO avec Sercom

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/Des violences peuvent survenir à tout moment à Lakota (Société civile locale)

Côte d’Ivoire/ Décès d'un gendarme à Toroguhé : Le corps et l’arme de la victime mis sous scellés