Palabres autour de la diffusion du film "Djagassa": Naky Sy Savané prône la réouverture des salles de cinéma populaires





palabres-autour-de-la-diffusion-du-film-quotdjagassaquot-naky-sy-savane-prone-la-reouverture-des-salles-de-cinema-populaires


Le milieu du cinéma ivoirien est secoué, depuis quelques jours, par une affaire qui oppose le réalisateur ivoirien Hounsou Hyacinthe et le réseau des cinémas Majestic. En effet, alors que les cinéphiles s’apprêtaient à prendre d’assaut les salles pour découvrir la dernière production " Djagassa" du réalisateur, la direction du cinéma Majestic a décidé de déprogrammer le film.

Pour Naky Sy Savané, la promotrice du Festival international du film des Lacs et Lagunes (Festilag), qui de la réouverture des salles de cinéma populaires construit par nos parents, son combat, il est inconcevable qu’une telle situation se produise en Côte d’Ivoire. Pour elle, le peuple, même pauvre, a besoin et a droit au rêve.

"Le Festilag et son équipe à fait de la réouverture des salles de cinéma populaires construits par nos parents, son combat, oui vous avez bien entendu. Feu Santia à lui seul a construit 2 cinémas dont un dans son village, le Kabadougou, et l'autre, Saguidiba, à Yopougon la belle. Feu Santia (que la terre lui soit légère) n'est pas allé à l'école, il n'est pas cinéaste. Et il n'était pas le seul car la Côte d'Ivoire d'Ivoire comptait près de 80 salles de cinéma mais hélas, ces salles sont devenus des Eglises et super marchés", a-t-elle rappelé.

A lire: Prix Ebony 2021 : L’UNJCI invite les journalistes à déposer leurs productions avant le 15 septembre

C’est pourquoi, pour elle, il ne s’agit pas de faire du cinéma uniquement pour remporter des prix dans les festivals internationaux, mais pour son peuple.

"Si on ne peut pas être à Cannes, alors créons nos Festivals. C'est ainsi qu'avec d'autres grands hommes et grandes dames visionnaires, amoureux du cinéma, amoureux de leur peuple, ils ont créés dans les années 60 des salles de ciinéma à travers le pays", ajoute t-elle.

En colère et soucieuse d’offrir une opportunité au cinéaste de présenter son film aux ivoiriens, Naky Sy Savané a proposé de procéder à l’ouverture de la 9ème édition  du Festilag qui se tiendra, du 23 au 27 novembre 2021, avec le film "Djagassa".

Pour rappel, "Djagassa’’ est un long métrage de 120 minutes produit, en octobre 2020, par Providence Divine Média (Prodim), une entreprise de production cinématographique. L’avant-première de cette œuvre du réalisateur ivoirien Hyacinthe Hounsou était prévue le 25 août 2021 en salle, dans les cinémas Majectic, avant de faire son apparition sur le petit écran. Malheureusement, contre toute attente, la diffusion au cinéma a été ajournée.

Solange ARALAMON

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Association des footballeurs ivoiriens(Afi) : Didier Drogba annonce officiellement sa démission

Commémoration de la marche des femmes sur Grand-Bassam: Le Maire Jean-Louis Moulot exhorte au don de soi