Grève des taxis-compteurs à Abidjan: L’Association des conducteurs suspend son mot d’ordre de grève





greve-des-taxis-compteurs-a-abidjan-lassociation-des-conducteurs-suspend-son-mot-dordre-de-greve


L’Association des conducteurs de taxi compteurs (ACTC) a suspendu son mot d’ordre de grève prévue du mardi 2 novembre au vendredi 5 novembre 2021, selon un communiqué, signé de son président Mamadou Bakayoko, dont pressecotedivoire a reçu copie. 

Cette décision fait suite à des rencontres avec le ministre des Transports, Amadou Koné le mardi 26 octobre 2021 d’une part, et d’autre part, le mercredi 20 octobre avec le cabinet du ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Artisanat et de la transformation du Secteur Informel. De cette rencontre, il ressort la mise en place d’un cadre de discussion permanent pour trouver une solution à la concurrence déloyale dénoncé par les conducteurs de taxis compteurs.

A la base de ce préavis de grève, des conducteurs de taxis compteurs à Abidjan dénoncent la concurrence déloyale dont ses membres sont victimes.

 En effet, déjà, en août 2021, l’ACTC avait dénoncé une situation injustifiée dans le milieu du transport particulièrement le secteur des taxis compteurs. "Il s’agit de l’utilisation des véhicules personnels qui n’ont ni visite de transport, ni Assurance, ni Patentes, ni couleurs de taxi qui sont inscrites sur la plateforme Yango et Uber et qui font la concurrence déloyale aux taxis compteurs. Nous sommes déjà éprouvés par les véhicules banalisés et la pandémie à Covid-19 qui ont impactés nos recettes journalières et nos cadres de vie", avait dénoncé le président de l’ACTC, Mamadou Bakayoko. Qui a ajouté que cette concurrence occupe 30% du marché.

 L’ACTC a donc  demandé à l’Etat de retirer de ces véhicules de la circulation dans un délai de 1 mois.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Hydrocarbures ; Des réserves de pétrole découvertes en Côte d’Ivoire

Burkina Faso : le général Diendéré plaide non coupable au procès Sankara