Affaire "arrestation de cadres de la SICOGI" : la direction dément et fait des précisions





affaire-quotarrestation-de-cadres-de-la-sicogiquot-la-direction-dement-et-fait-des-precisions


La Société ivoirienne de Construction et de gestion immobilière  (SICOGI) a apporté un démenti aux allégations faisant état de l’arrestation de certains de ses cadres, objet d’enquête policière.

COMMUNIQUÉ DE LA SICOGI

La Direction Générale de la SICOGI a noté ce lundi 15 novembre 2021 un grand nombre d’interventions sur les réseaux sociaux, évoquant des anomalies de gestion et l’arrestation de cadres de cette structure.

La SICOGI dément toute arrestation de cadres à cette heure, tout en confirmant qu’en raison de leur implication présumée dans les anomalies de gestion susmentionnées, certains cadres ont subi des sanctions administratives et font en ce moment l’objet d’auditions par la police Nationale.

Les enquêtes de police et les audits se poursuivent, et permettront de situer clairement le niveau des anomalies notées et le degré d’implication des personnes concernées avant la prise éventuelle de sanctions pénales à leur encontre.

Fait à Abidjan, le 15 novembre 2021

Le Directeur Général

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Jean-Philippe Gbamin signe a Everton pour 17 milliards de fcfa

Côte d’Ivoire: " Ouattara n'est pas concerné" par la présidentielle de 2020, selon le FPI