Revue de presse : Réfugiés au Ghana, des pro-Gbagbo posent des conditions pour rentrer au pays, qualifiée de " de surenchère".





revue-de-presse-refugies-au-ghana-des-pro-gbagbo-posent-des-conditions-pour-rentrer-au-pays-qualifiee-de-quot-de-surencherequot


L’ex chef de l’Etat ivoirien était en séjour privé au Ghana pour assister aux obsèques de Kojo Tsikata un de ses amis. En marge de cette visite, il a rencontré les réfugiés de la crise postélectorale de 2011.

Ce sujet a fait la Une de certains quotidiens ce lundi 13 décembre 2021 dont l’Inter qui pointe à sa UNE, "Gbagbo échange avec les exilés du Ghana" et d’ajouter "ce que l’ex-chef de l’Etat prévoit pour le dialogue politique" qui s’ouvre le 16 décembre.

Le Temps dans la même veine écrit : au Ghana, aux obsèques de Kojo Tsikata, "Gbagbo parle aux Ivoiriens" et de rassurer les réfugiés qu’il prendra à bras-le-corps leurs problèmes.

Au cours de cette rencontre, les réfugiés ont plaidé pour que le kit retour soit revu à la hausse, passant de 350.000 FCFA à 2.000.000 de FCFA.

"Pour leur retour, des pro-Gbagbo exigent chacun 2 millions FCFA", écrit l’Expression à sa page d’accueil et au quotidien le Patriote, de s’interroger "ont-ils vraiment envie de rentrer ?"

Pour le confrère, "demander 2 millions pour rentrer chez soi, c’est faire de la surenchère".

Acquitté, depuis le 31 mars des crimes qui leur sont reprochés, Gbagbo Laurent a regagné son pays le 17 juin tandis que son compagnon, Blé Goudé, reste toujours coincé en Hollande. Sur le sujet, Soir Info fait état des négociations en cours pour le retour de Blé Goudé et fait des révélations sur les points de blocage.

9 mois après l’acquittement de Gbagbo et Blé Goudé, "le Fidh (fédération internationale des droits de l’homme) remet tout en cause et accuse" mentionne l’Expression quand le Sursaut placarde à sa page d’ouverture que "Ouattara et Patrich Achi évitent les émissaires de la FIDH".

La restructuration du parti au pouvoir a captivé l’attention des journaux.

Sous le leadership du président Alassane Ouattara, "le RHDP nouveau arrive", pointe à la UNE Le Matin qui ajoute que cette nouvelle équipe est très attendue.

Générations nouvelles de son côté parle de "changements superficiels  de Ouattara" et de s’interroger sur "ce que deviennent les partis politiques alliés".

Revenant sur la réouverture du dialogue politique, Le Jour Plus fait savoir que l’opposition ira à ces assises en rang dispersé et de révéler que Henri Konan Bédié et Affi N’guessan sont ennemis.

Le nouveau réveil est revenu sur l’invitation faite au PDCI-RDA au sommet des Etats-Unis sur la démocratie de déduit "PDCI-RDA, 1ère puissance démocratique de Côte d’Ivoire".

Notre voie, faisant un large écho des élections à la Mugefci titre à la Une : "Vainqueur des élections à la Mugefci, Paul Gnobo parle aux fonctionnaires". Pour le secrétaire général national du Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits, l’élection de la liste qu’il conduit "n’est pas une surprise".

En sport, le sujet qui a retenu l’attention c’est l’élection de Samuel Eto’o à la tête de la Fédération camerounaise de football.

"Après les terrains, Samuel Eto’o prend la fédération", écrit Supersport qui ne manque pas de mentionner les félicitations de Drogba et Yaya Touré.

Page noire, le journaliste Pierre Benson Acka (RTI) a rangé le micro à jamais, samedi, dans sa 52e année. Adieu !

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire /Promotion du genre : Le Ministre Sidi Touré salue l’initiative des femmes des médias

"J’espère être Guillaume Soro de Côte d'Ivoire, élu président en 2020"