Le processus de radiation enclenché à l’encontre de trois élèves perturbateurs des cours à Séguéla (Préfet)





le-processus-de-radiation-enclenche-a-lencontre-de-trois-eleves-perturbateurs-des-cours-a-seguela-prefet


Le processus pour la radiation de trois élèves repérés comme étant des perturbateurs des cours a été enclenché par le préfet de la région du Worodougou, préfet du département de Séguéla, Diarrassouba Karim, au cours d’une rencontre d’explication qui a eu lieu avec les concernés et leurs parents, lundi 13 décembre 2021, au bureau du gouverneur.

« Comme vous ne voulez pas aller à l’école, on va vous renvoyer pour que les autres puissent suivre tranquillement les cours. (…) Je propose qu’ils soient radiés », a déclaré Diarrassouba Karim qui a fait de vives remontrances aux apprenants qui, pour la circonstance, ont été mis à genoux.

Pour ce faire, le préfet a donné de fermes instructions au directeur régional de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Bolou Bi Tra, pour que la procédure commence par la traduction de ces élèves devant le conseil de discipline de leur établissement.

Touré Fatim, en 4ème, qui était allée déloger les élèves du groupe scolaire Plateau et qui, dans sa fuite, a laissé tomber sa carte scolaire, Konaté Aboubacar, en 3ème, qui était très actif sur les réseaux sociaux, et Bakayoko Ahmed, en 1re D, surnommé ‘’Pastoré le tassouman’’, en fuite, désigné comme l’un des leaders perçu sur les réseaux sociaux en train de mener la fronde, tous du lycée moderne Dominique Ouattara de Séguéla, sont les élèves concernés par cette procédure.

« Vous allez payer pour tous les autres », a conclu Diarrassouba Karim qui a profité de l’occasion pour faire des recommandations aux parents qui ont présenté des excuses pour les agissements de leurs mômes.

Malgré les tournées de sensibilisation dans les différents établissements, au cours de la semaine du 6 au 10 décembre, des élèves ont tenté de déloger, par des jets de pierres, leurs condisciples, causant de graves troubles à l’ordre public avec, à la clé, des blessés.

En lecture en ce moment

Duncan présenté comme 1er vice-président du PDCI-RDA : La direction du parti dément et precise

Viol d’une institutrice à Sandégué : le gouvernement suit avec la plus grande attention, la situation