Échauffourées entre supporters camerounais et ivoiriens : des appels au calme





echauffourees-entre-supporters-camerounais-et-ivoiriens-des-appels-au-calme


Depuis quelques jours, on assiste sur les réseaux sociaux à des échauffourées entre Camerounais et Ivoiriens relativement à la Coupe d’Afrique des nations 2021 qui se joue au pays de Paul Biya. Injures et attaques fusent de partout sur les réseaux sociaux sans oublier les fake news. De part et d’autre, des personnes influentes sur la toile ont décidé d’appeler au calme.

Du côté du Cameroun, un juriste, Me Christian Ntimbane Bomo, a appelé à la retenue. "Jamais les Ivoiriens n’ont appelé à faire ce qu’on leur a fait au stade Japoma à Douala. Si nous sommes contre leurs critiques, attendons aussi leur CAN en 2023, il y aura certainement des ratés. On les critiquera aussi. Le football est un jeu et la CAN aussi », a-t-il rappelé. Tout en s’en prenant ouvertement à sa compatriote Mani Bella, artiste-chanteuse, qui s’est montrée très radicale dans cette "crise" : « Madame Mani Bella, "musicienne" camerounaise et tous ou toutes celles qui vous sont semblables, cessez d’attiser le feu et d’exciter les passions entre Camerounais et Ivoiriens. Ça suffit ».

 

À lire également : Élimination des Éléphants de la CAN : Didier Drogba se prononce enfin

 

L’artiste-chanteuse camerounaise, Charlotte Dipandaa interrogé ses compatriotes : « Est-ce que le Cameroun a oublié son amour pour la Côte d'Ivoire à cause du foot ? Ce n'est qu’un jeu, arrêtez un peu… ». Pour elle, tout devrait être réglé par le dialogue. "Quand ton frère te fait du mal, invite-le à la table de la discussion. Les frères ne s’humilient jamais. La famille est sacrée. Après la CAN, la vie continue".

Coté Ivoirien, l’influenceuse Emma Lohouès n’est pas reste en marge de ces appels au calme. « Le sport est censé nous rapprocher et non nous détruire. Il y a une vie après la CAN », fait-elle remarquer. Selon elle, « Le football, le sport, est censé nous rapprocher et non nous détruire. Mais ce qui se passe actuellement n’est pas du tout fair-play. Avec ses injures qui fusent de partout, ces propos si virulents ; nous sommes en train d’aller très loin. On n’a pas à faire ça, à tomber aussi bas ».

Depuis le match Cameroun – Comores, de nombreuses personnes ont porté des critiques contre les mesures prises par la CAF concernant la pandémie du Covid-19, éliminant du coup 12 joueurs des adversaires des Lions indomptables, y compris l’un des gardiens de but testé négatif. Dans cette grisaille de critiques, des influenceurs ivoiriens et camerounais se sont lancés des attaques qui ont été récupérées par de nombreux internautes. Des célébrités ont même pris part au débat. Ce qui a envenimé la situation.

Comme ces personnes bien connues, d’autres, célèbres ou non, ont essayé d’aller dans le même sens qu’eux. Mais, au milieu de tous ces appels à la retenue, si certains semblent comprendre qu’il est bon de mettre balle à terre, d’autres, les plus nombreux, jouent encore aux va-t-en-guerre. Espérons que la sagesse animera les uns et les autres.

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Plus de 3.000 interventions, 125 décès enregistrés par les sapeurs-pompiers en mai 2020.

Yopougon : Trois morts dont un bébé de deux semaines dans un effondrement de baraque