Revue de presse : La menace terroriste au Nord inquiète, le FPI et le PPA-CI s’attaquent à distance, la situation au Burkina Faso préoccupe





revue-de-presse-la-menace-terroriste-au-nord-inquiete-le-fpi-et-le-ppa-ci-sattaquent-a-distance-la-situation-au-burkina-faso-preoccupe


Trois points de l’actualité ont principalement retenu l’attention de la presse ivoirienne, ce lundi 31 janvier 2022. Il s’agit de la menace terroriste au Nord, des attaques à distance entre le Front populaire ivoirien (FPI) et le Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI) et de la situation au Burkina Faso après le coup d’État.

Concernant la situation sécuritaire dans le Nord de la Côte d’Ivoire, le quotidien Le Jour plus révèle : « Menace sécuritaire au Nord – l’appel des populations au gouvernement ». L’Inter a interroge le commandant des Forces françaises en Côte d’Ivoire qui prévient : « Il y a bien un danger terroriste dans le Nord ». Le journal L’Expression aborde le même sujet dans un grand reportage qui note également : « Nord de la Côte d’Ivoire/Tougbo (Tehini) – Comment les populations vivent avec la menace terroriste ». Le même canard lève un coin de voile sur « La méthode Ouattara qui rassure ».

Entre le FPI et le PPA-CI, la hache de guerre n’est toujours pas enterrée. Le quotidien Le Matin soulève clairement la question : « Après le soutien du PPA-CI aux putschistes au Burkina et au Mali – Affi corrige sévèrement Gbagbo ». Le Patriote barre sa manchette avec cette même guéguerre entre les frères ennemis. « Guerre de légitimité entre les anciens refondateurs - Hubert Oulaye : nous avons conservé le contenu de l’ancien FPI », met-il à sa Une. Et Affi N’Guessan de répondre : « L’âme et le peuple du FPI demeurent bel et bien chez nous ».

La situation au Burkina Faso n’a pas échappé aux journaux ivoiriens. L'Intelligent d’Abidjan rapporte les propos du président Ouattara sur la question : « Les peuples frères du Burkina Faso, du Mali et de la Guinée méritent de bénéficier de l’accompagnement de la CEDEAO ». Le Nouveau Réveil relaie une interview de Jeune Afrique où le président du Rwanda, Paul Kagame, dit ses quatre vérités : « Voici les raisons des coups d'État en Afrique de l'Ouest ». Quant au journal Générations nouvelles, il s’interroge : « Résolution des crises, chute de Roch Kaboré – Ouattara et la CEDEAO, des médecins après la mort ».

D’autres événements ont été rapportés par la presse ivoirienne, notamment l’audience de Laurent Gbagbo à des Évêques à Mama, les qualifications de l’Egypte et du Sénégal en demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations 2021 (CAN 2021), etc.

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Infrastructures : Le ministre Amedé Kouakou satisfait de l'État d'avancement des travaux du Pont du Golf et des échangeurs de Yopougon-Gesco

Une délégation Cédéao-Onu rencontre Roch Kaboré à Ouagadougou