Insolite à Ouganda : surnommée la « femme la plus fertile d’Afrique », « maman Ouganda » donne naissance à 44 enfants à l’âge de 40 ans





insolite-a-ouganda-surnommee-la-femme-la-plus-fertile-dafrique-maman-ouganda-donne-naissance-a-44-enfants-a-lage-de-40-ans


Cette histoire sort de l’ordinaire, en Ouganda, Mariam Nabatanzi, plus connue sous le nom de « Maman Ouganda », a été surnommée la « femme la plus fertile d’Afrique ». Car, à 40 ans, elle a déjà conçu 44 enfants d’un seul homme. Mais, le mari, excédé de ne plus pouvoir nourrir toutes ces bouches, aurait fini par les abandonner.

Mariam N, Originaire d’Ouganda, a commencé à procréer à l’âge de 13 ans, après avoir été donné en mariage par ses parents à l’âge de 12 ans. Dans une vidéo partagée par Explorer Joe Hattab sur Facebook, la femme de 40 ans a déclaré qu’elle était une mère célibataire, car son mari les a abandonnés.

Grâce à un philanthrope maghrébin qui a offert à cette famille nombreuse des lits superposés, les enfants ont de quoi dormir. « Maman Ouganda » a même réussi à inscrire tous ses enfants à l’école. Rayonnante d’un sourire jusqu’aux oreilles, la femme forte a révélé que les médecins lui avaient dit qu’elle était très fertile et que cela a contribué à sa grande fécondité. 

Fait intéressant, elle n’a accouché qu’une seule fois d’un seul enfant, tous les autres étaient des jumeaux, des triplés et des quadruplés. « Maman Ouganda » aurait donné naissance à 22 garçons et 16 filles qui sont encore en vie. 6 sont décédés. Ses accouchements ont été des jumeaux 4 fois, des triplés 5 fois et des quadruplés 5 fois, en plus de l’accouchement unique.

Les médias sociaux ont réagi à cette histoire impressionnante. « C’est vraiment une héroïne. Elle devrait faigurer danx le livre Guinness des records. En plus, le président ougandais devrait prendre en charge le bien-être de toute la famille. Cela doit entrer dans l’histoire, parce que c’est seulement Dieu qui peut faire une telle chose. Ce qu’est sûr est que si vous parlez de l’histoire de l’Ouganda, elle sera certainement mentionnée. C’est rare dans le monde. Félicitations. Que Dieu continue de pourvoir aux besoins de votre famille », a souhaité Ify Mado.

« Qu’Allah la bénisse, elle et ses enfants. Je peux à peine supporter ma grossesse unique. Je l’envie, car elle a toujours une fête qui l’attend à la maison. Une telle bénédiction est un don de Dieu », a écrit Natasha Ibrahim. « Elle est si belle. Ses enfants sont heureux. Pourtant, ils ont besoin de pouvoir recevoir une aide financière. Les lois doivent changer concernant le mariage précoce. Que Dieu bénisse leur famille », prie Mary-Anne Delaney.

 

Janice Thera (Stagiaire)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Eliminatoires Can 2021 U20 : Le Burkina Faso élimine la Côte d’Ivoire

Orange digital center se met au service de la femme entrepreneure