Premier Conseil des ministres du gouvernement Achi 2 : Ouattara invite les ministres à se mettre aussitôt au travail





premier-conseil-des-ministres-du-gouvernement-achi-2-ouattara-invite-les-ministres-a-se-mettre-aussitot-au-travail

Amadou Coulibaly, le porte-parole du gouvernement



Lors du premier Conseil des ministres du gouvernement Achi 2 qui s’est tenu, ce jeudi 21 avril 2022, au palais présidentiel d’Abidjan, le président de la République, Alassane Ouattara a invité les ministres à se mettre aussitôt au travail « dans les principes de bonne gouvernance », a rapporté Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement. Selon ce dernier, le chef de l’Etat a invité les membres du gouvernement à relever les défis annoncés par le Premier ministre.
Alassane Ouattara a expliqué que c’est un gouvernement resserré qui répond à un soucis d’efficacité mais également pour une meilleure gouvernance.
Avant, le chef de l’Etat a salué l’action du nouveau vice-président, Tiémoko Meyliet Koné, à la tête de la BCEAO et pour son sens du patriotisme. Car rappelons-le, le mandat de ce dernier courait jusqu’en 2022.
Alassane Ouattara a félicité le Premier ministre Achi pour sa reconduction qui « est la reconnaissance de sa compétence, mais également de sa détermination à conduire les mesures qui vont permettre d’améliorer les conditions de vie » des populations.
Le Premier ministre Achi a invité les ministres à redoubler d’ardeur, mais surtout à se mettre très vite au travail afin d’atteindre les trois objectifs que le chef de l’Etat s’est assignés lors de son discours à la nation en fin d’année. Il s’agit notamment d’opérer « une transformation structurelle de notre économie par son industrialisation », « rendre beaucoup plus dynamique l’emploi-jeune et l’autonomisation des femmes », le tout en respectant « les règles de bonne gouvernance ». Enfin, le Premier ministre a engagé le gouvernement à une mise en œuvre rapide de la vision du chef de l’Etat exprimée dans son programme de gouvernement dénommé « la Côte d’Ivoire solidaire ».

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Retour du député Trazéré Célestine au RHDP : Ce que pense le groupe parlementaire "Rassemblement" de son ex-présidente

Suspension de l’AFI par la FIFpro : la curieuse réponse de Cyril Domoraud