Education nationale : la ministre Mariatou Koné lance officiellement les examens à grand tirage, session 2022 avec 1.582.346 candidats concernés





education-nationale-la-ministre-mariatou-kone-lance-officiellement-les-examens-a-grand-tirage-session-2022-avec-1582346-candidats-concernes


Les examens scolaires à grand tirage (CEPE, BEPC et Baccalauréat), session 2022 auxquels prendront part 1 582 346 candidats répartis dans 4013 centres sur le territoire national, ont été officiellement lancés par la ministre de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation, Mariatou Koné, le lundi 30 mai 2022 à Abidjan-Plateau.

Pour l'évaluation de la session 2022, a précisé la ministre, la répartition par examen donne 703 948 candidats CEPE répartis dans 2 613 centres, 547 831 candidats des classes de 3e à savoir, 533 608 candidats au BEPC et 14 223 candidats au test d'orientation en classe de seconde composant dans 875 centres et enfin pour le baccalauréat 330 567 candidats composant dans 525 centres.

Au titre du CEPE, les épreuves écrites se tiendront le 07 juin 2022. Les épreuves orales du BEPC ont lieu du 08 au 11 juin 2022 et les épreuves écrites, du 13 au 17 juin 2022. Les épreuves orales et pratiques pour le Baccalauréat technique se tiendront du 21 juin au 1er juillet 2022. Celles du Baccalauréat artistique se dérouleront du 27 juin au 1er juillet 2022 quand celles du Baccalauréat général sont fixées du 28 juin au 1er juillet. Pour ce qui est des épreuves écrites du Baccalauréat, elles sont prévues du 04 au 08 juillet 2022.

En ce qui concerne la proclamation des résultats, Mariatou Koné a annoncé que les résultats du CEPE seront proclamés le 21 juin 2022, ceux du BEPC le 05 juillet 2022 et ceux du baccalauréat, le 25 juillet 2022.

« Je compte sur toute la communauté éducative afin que la session 2022 se déroule normalement. J'en appelle à la responsabilité de tous. Nos examens scolaires doivent être marqués du sceau de professionnalisme, de la transparence, de l'équité et de probité. J'en appelle à l'honneur et à la dignité de chacun », a insisté Mariatou Koné.

Soutenant que les examens scolaires sont un baromètre de tout système éducatif, la ministre a exhorté les candidats à donner le meilleur d’eux-mêmes et à s'éloigner de la tricherie et de la fraude. Car, a-t-elle prévenu, outre la sensibilisation, des mesures plus vigoureuses et des sanctions disciplinaires sont prévues cette année pour lutter contre la fraude et la tricherie. Non sans rappeler qu’au cours de la session 2021, de nombreuses personnes ont été mises aux arrêts pour fraude et tricherie.

La ministre a appelé tous les acteurs du système éducatif à agir ensemble pour une école de mérite et de qualité dans la transparence et l’équité.

Au cours de cette cérémonie, Mariatou Koné a également procédé à la remise symbolique de kits de sensibilisation contre la fraude à deux parents d'élèves et à deux élèves, afin que tous s'inscrivent dans le thème de cette année intitulé : ''Agir avec responsabilité pour des examens de qualité''.

CICG

En lecture en ce moment

Salon international du livre d’Abidjan (Sila 2019) : Ouverture en fanfare sans le ministre de la culture

Le nombre de migrants morts en mer en tentant de rejoindre l’Europe a doublé en un an