Affaire trafic de drogue: le patron de la société de sécurité "991 Security", Dominique Henri Amata arrêté.





affaire-trafic-de-drogue-le-patron-de-la-societe-de-securite-quot991-securityquot-dominique-henri-amata-arrete


Le patron de la société de sécurité "991 Security" Dominique Henri Amata, a été arrêté, samedi, dans le cadre des enquêtes sur le trafic de plus de deux tonnes de drogue saisies à Abidjan et à San Pedro, en avril 2022, a confirmé son associé, Renaud Chauvin-Buthaud du Complexe hôtelier « la Maison d’Akoula, dans un vocal.

« Dominique Henri Amata, mon associé, en qui je réitère et renouvelle toute ma confiance, a été arrêté de façon soudaine et incompréhensible à l’aéroport alors qu’il se rendait en congé au Maroc », a déclaré Renaud Chauvin-Buthaud, ajoutant que son associé, un des présumés coupables dans cette affaire a été interrogé à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) depuis trois ou quatre jours suite à des recoupements par rapport à un trafic de drogue qui aurait été émis en Côte d’Ivoire au départ de San Pedro.

Pour le patron de ce complexe hôtelier, son associé, un homme « intègre » ne peut pas et ne doit pas être impliqué directement ou  indirectement dans une affaire illicite ou illégale, encore moins dans un trafic de drogue.

Selon lui, le premier responsable de cette société de sécurité serait impliqué dans cette affaire parce qu’il « semblerait qu’un de ses investissements immobiliers, aurait été donné en construction à une entreprise de BTP et que le patron de cette entreprise serait impliqué dans un trafic de drogue ».

S’agissant de sa personne, citée comme faisant partie de ce réseau, il a nié en bloc toute implication de près ou de loin à cette affaire, demandant à ses collaborateurs et partenaires de rester « serein et calme », précisant qu’il est en congé, hors du pays.

« Je ne connais pas ces gens. Je ne sais pas qui c’est. Je ne vois pas de quoi il s’agit », s’est-il défendu, assurant que ni lui ni Dominique Amata ne sont liés à toute affaire illicite.

« Gardez le calme. Cette affaire finira bien et vous verrez que nous n’avons rien à voir à cela », a-t-il terminé.

Dans cette affaire de trafic de drogue, plusieurs personnes ont été arrêtées, ce samedi. Il s’agit entre autres de Hussein Taan, boulangé, propriétaire de l’enseigne « Des gâteaux et du pain », de Dominique Henri Amata, patron de la société de sécurité « 911 Security », de Gorayeb Richard, propriétaire d’une société d’hydrocarbure, du directeur régional de la Compagnie ivoirienne d’électricité et du directeur de la police criminelle de San Pedro.

En avril, deux tonnes de cocaïne d’une valeur de 41 milliards FCFA ont été saisies à San Pedro et à Abidjan. A la suite des premières enquêtes, neuf personnes, à savoir, des Ivoiriens et des non-nationaux ont été interpellés.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Passeport diplomatique: Laurent Gbagbo enrôlé en Belgique

PDCI-RDA : Bédié installe le nouveau secrétariat exécutif et clarifie son rôle