Des agents de l’agriculture et des ressources animales en grève à San Pedro





Ressources animales,Agriculture,Grève,San Pedro


Des agents du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER) et du ministère des Ressources animales et halieutiques (MIRAH), en service dans les directions régionales de San Pedro, ont entamé, lundi, un arrêt de travail pour revendiquer de meilleures conditions de vie et de travail.

«Les deux ministères ont les mêmes problèmes, n’ayant pas une grande capacité de nuisance pour nous faire entendre, nous utilisons notre petite force qui est de bloquer toutes les opérations de délimitations des territoires des villages, d’abattages et d’inspection vétérinaire au niveau de l’abattoir de San Pedro», a déclaré le délégué régional du Syndicat national des techniciens en agronomie de Côte d’Ivoire (SYNATACI), Soro Korina, assistant des productions végétales et animales.

Selon le délégué régional du SYNATACI, la grève est bien suivie dans les deux directions régionales des deux ministères concernés. Plusieurs bureaux étaient fermés lundi, a constaté l’AIP.

Soro Korina explique que la coalition des syndicats en grève souhaite la finalisation du projet de décret portant indemnités de risques et sujétions, la signature d’un décret portant octroi de prime d’incitation aux fonctionnaires et agents du MIRAH, le déblocage et le rétablissement immédiat du précompte syndical du SYNATACI suspendu depuis juin 2018.

Cet  arrêt de travail a été décrété par le SYNATACI et le collectif des fonctionnaires et agents du ministère des Ressources animales et halieutiques (COFAMIRAH).

La grève dure 72 heures. Elle sera renouvelée en cas de non satisfaction de ces revendications, signale-t-on.

(AIP)

En lecture en ce moment

Les recommandations de la 8e édition de la CGECI-Academy

Nommé dans les instances du RHDP, un député demande à la direction le retrait de son nom