Bounkani : Nialé Kaba exhorte les jeunes à se détourner de toute action occulte et terroriste





bounkani-niale-kaba-exhorte-les-jeunes-a-se-detourner-de-toute-action-occulte-et-terroriste

Nialé Kaba entouré des jeunes qui ont reçu leurs chèques



La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba a exhorté la jeunesse du Bounkani à se détourner de toute action occulte et terroriste, lundi 4 juillet 2022, informe ses services. 

C’était au cours de la cérémonie de lancement du projet « Engagement des jeunes et des femmes pour la prévention des crises, la stabilité sociale, la consolidation de la Paix et la réduction de la violence communautaire dans le nord de la Côte d’Ivoire ». à la Préfecture de Bouna.

«Je voudrais vous demander de vous détourner de toute action occulte et terroriste et de vous impliquer davantage dans la mise en œuvre des projets-programmes tel que celui que nous lançons ce jour », a invité Nialé Kaba. Elle en a profité, rapportent les mêmes sources, pour interpeller l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre le terroriste.

Les activités des terroristes dans le Sahel constituent une réelle menace de la stabilité de la Côte d’Ivoire, particulièrement dans les zones frontalières. Pour adresser efficacement ce défi, le gouvernement ivoirien, au-delà des importantes mesures prises, se donne les moyens pour créer un cadre social et sécuritaire stable pour les populations afin d’accélérer le développement socio-économique durable, équilibré et inclusif pour tous.

Engagé dans la réalisation de ce projet, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), par la voix du Représentant-Résident adjoint, a rappelé ses enjeux.

«Ce projet qui vise à accroître la stabilité sociale et renforcer l'inclusion socio-économique des jeunes et des femmes dans le Nord du pays, contribuera au renforcement de la gouvernance communautaire et de la capacité des autorités locales en matière d'Etat de droit, au soutien à la résilience communautaire par le développement d'opportunités économiques et d'activités génératrices de revenus pour les jeunes hommes et femmes », a précisé Jonas Mfouatie. Il s’agit, selon lui, rapporte le service communication de la ministre, de renforcer les capacités des jeunes hommes et femmes pour la prévention de l'extrémisme violent et de renforcer la cohésion sociale dans les régions frontalières nord de la Côte d’Ivoire ».

Ce projet est cofinancé par la République fédérale d'Allemagne et le PNUD respectivement à hauteur de 2,7 milliards FCFA et de 655,96 millions de francs CFA.

Au cours de cette cérémonie, la ministre du Plan et du Développement a procédé à la remise de 20 chèques et de 16 bons de permis de conduire à des jeunes, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme spécial du grand Nord qui vise à lutter contre la fragilité dans les zones frontalières du Nord de la Côte d’Ivoire, précisément dans les régions de la Bagoué, du Bounkani, du Folon, du Kabadougou, du Poro et du Tchologo. 

A lire aussi Lutte contre le terrorisme : Ouattara annonce le recrutement de 10.000 soldats

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Un pays déchiré

Lutte contre le Covid 19 : Bamba Ami Sarah et son époux au secours des populations vulnérables