Infrastructures CAN 2023: Danho Paulin met la pression sur les entreprises chargées des travaux





infrastructures-can-2023-danho-paulin-met-la-pression-sur-les-entreprises-chargees-des-travaux


Prévue initialement du 23 juin au 23 juillet 2023, la 34e édition de la CAN en Côte d’Ivoire a été décalée à  janvier-février 2024. Malgré ce report, les autorités ivoiriennes sont déterminées à respecter les délais de livraison des infrastructures sportives.

En début de cette semaine, le ministre des Sports, Danho Paulin Claude a échangé avec les différentes entreprises en charge des travaux construction et de réhabilitation de ces infrastructures. A cette occasion, le patron du sport ivoirien a rappelé aux entreprises en question, l’obligation «  du respect scrupuleux du délai de livraison de l’ensemble des infrastructures, fixé au 31 décembre 2022 ». Il les a d’ailleurs exhorté «  à maintenir le rythme actuel des travaux jugé satisfaisant ».

L’appel du ministre des Sports a été entendu par les entreprises. Mais, elles ont émis quelques réserves relatives à la sécurité de leurs équipements sur les différents chantiers. En réponse, le ministre Danho les a rassurés qu’en liaison avec le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité les dispositions idoines seront prises  en vue de garantir la sécurité des ouvrages et des équipements.

Rappelons que dans le cahier de charges, les différents stades doivent être rendus à la CAF six mois avant le début de la compétition. Et, après la livraison du stade de Yamoussoukro, le stade Bouaké devrait en principe être disponible à la fin de ce mois. Les Eléphants devraient même y jouer leur prochain match des Eliminatoires de la CAN contre le Comores.

 

Source ; Supersport

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : l’improbable retour de l’ex-président Gbagbo

France : les Ivoiriens Cornet et Diomandé à l’assaut du PSG