Recrutement des 10.300 enseignants : les inscriptions sont "gratuites", rassure la directrice des examens et concours





Recrutement enseignants,conditions,gratuit,Côte d'Ivoire


La directrice des examens et concours (DECO), Dosso Mariam Nimaga a rassuré les candidats que les inscriptions aux concours de recrutement de 10.300 enseignants sont gratuites.

"Il n’y a pas de droit d’inscription", a déclaré, ce samedi, Dosso Mariam, face à la presse, ajoutant qu’ "il s’agit d’une action du gouvernement qui a choisi de faciliter l’accès de tous à ces concours".

A lire aussi: Côte d’Ivoire : le gouvernement lance le recrutement exceptionnel de plus de 10.000 enseignants

Elle a rappelé les conditions de candidature et précisé que ce recrutement exceptionnel n’a rien à avoir avec les mouvements actuels dans le système éducatif où des syndicats d’enseignants sont en grève depuis deux mois pour revendiquer des meilleurs conditions de travail et de vie. 

Les inscriptions se font en deux phases. L’une numérique et l’autre physique vers les bureaux de poste et vers la direction régionales et départementale de leur choix. Dosso Mariam a également attiré l’attention des candidats sur le fait qu’aucune démarche ne se déroule dans les locaux de la Deco. 

A lire également: Concours exceptionnel de recrutement d’instituteurs adjoints 2019 : Les conditions et les dossiers à fournir

"Du lundi 18 mars au samedi, ce sont 23.903 candidats qui sont inscrits", a dit la directrice.

Sur la durée du contrat, le directeur des Ressources humaines du ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Mamadou Barro a signifié que ces enseignants seront contractuels durant deux ans.

A la fin de la 2e année de stage, une appréciation sera faite à la suite de laquelle, ceux qui se seraient distingués par leur bon comportement, leur engagement et leur implication seront recrutés définitivement
Sur les salaires de ces futures recrues, Mamadou Barro a dit que les instituteurs adjoints auront un intéressement de 100.000 FCFA, les professeurs bivalents, 125.000 FCFA et les professeurs de lycées 150.000 FCFA.

Il a rappelé à ceux qui seront retenus qu’ils ont obligation d’aller dans le lieu où ils seront affectés.


Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Obsèques de DJ Arafat : Un individu avec un couteau interpellé à l’entrée du stade

Africa Sport : Antoine Bahi choisit ses hommes