Secteur du Mobile money : Vers un bras de fer consommateurs – points de vente





secteur-du-mobile-money-vers-un-bras-de-fer-consommateurs-points-de-vente

Les consommateurs de Mobile money ont décidé de rester fidèles à Wave Côte d'Ivoire



La grève de sept jours des points de vente (PDV) de Mobile money a certes pris fin, hier mardi 16 août 2022, mais, la situation risque de tourner en un bras de fer entre les grévistes de la semaine dernière et les consommateurs du fait d’une  décision prise par les PDV qui n’a pas l’assentiment de la population.

Dans le communiqué de fin de grève du Collectif des propriétaires de points de vente Mobile money de Côte d’Ivoire, il est mentionné clairement : « Nous en appelons à tous nos camarades PDV de tourner dos à l'opérateur Wave au vu des exactions et de ses agissements non-conciliants exercés sur certains de nos camarades. Cet opérateur est venu détruire tout un écosystème et les emplois générés. Il est à la base de nos malheurs ». Cette seule phrase a suffi pour déchaîner la colère des consommateurs qui le font savoir aussi bien sur les réseaux sociaux que dans les discussions de quartier. « La grève de ce collectif est dirigée contre l'opérateur Wave qui est venu empêcher la marmaille organisée depuis longtemps pour dépouiller les consommateurs que nous sommes. C'est pourquoi, chers Ivoiriens et habitants de ce beau pays, je nous appelle à un soutien sans faille à l'opération Wave », a écrit un internaute sur sa page en analyse du communiqué de ce collectif.

Un consommateur de Mobile money, Théodore K., que nous avons rencontré à l’entrée d’un point de vente, ironise avec la situation : « Je vais laisser mon bienfaiteur pour suivre celui qui m’a asphyxié pendant des années ? Je trouve que c’est de la pure plaisanterie ». Un agent d’un point de vente Mobile money reconnaît que ça sera difficile de suivre le mot d’ordre de leur collectif : « Nous sommes certes des employés, mais nous sommes aussi des clients des produits Mobile money. Et dans cette posture, il ne faut pas se mentir, Wave est venu arranger les consommateurs. C’est grâce à cet opérateur que tous les tarifs dans notre secteur ont baissé. Si tu t’attaques à lui aujourd’hui, tu t’attaques à tout le secteur Mobile money. Ce mot d’ordre sera difficile à suivre ».

Pour de nombreux consommateurs, cette décision du Collectif des propriétaires de points de vente Mobile money de Côte d’Ivoire est la preuve que tout le remue-ménage qu’il y a eu avant et pendant la grève, n’était tourné que contre Wave. Certains pensent y voir la main obscure d’un opérateur du secteur pour éjecter du milieu un concurrent trop gênant. Une chose est sure, si les PDV maintiennent cette mesure, le bras de fer se fera désormais avec les consommateurs qui, selon eux, ont un devoir de reconnaissance vis-à-vis de Wave.

 

Modeste KONE   

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Henriette Bédié appelle les populations à transcender leurs différences pour la paix

Côte d’Ivoire : le RACI, mouvement proche de Guillaume Soro, se mue en parti politique