Asec Mimosas : Un vice-président du Cnaco dit des vérités à Me Roger Ouegnin





asec-mimosas-un-vice-president-du-cnaco-dit-des-verites-a-me-roger-ouegnin


Kouadio Loukou Moliere, deuxième vice-président du Cnaco de Gagnoa n'a pas utilisé lors d'une interview par téléphone le samedi 1er octobre  2022 le dos de la cuillère pour s'adresser au président du conseil d'administration de l'Asec Mimosas Me Roger. Il a demandé au patron du club jaune et noir d'avoir une oreille attentive par rapport aux propositions qui lui sont faites par les actionnaires.

Notre interlocuteur souhaite aussi voir l'avocat de métier Me Roger Ouegnin mettre en place un bon staff de recrutement pour que l'Asec Mimosas enrôle de jeunes joueurs de qualité en vue de retrouver son niveau d'antan qui lui a permis de glaner plusieurs trophées. Il a dit ses vérités après avoir félicité le Pca de son équipe qui selon lui abat un travail remarquable pour que le club jaune et noir continue de demeurer un modèle au niveau national et sous-regional en terme d'organisation, de professionnalisme et de possession d'infrastructures sportives. 

Le second vice-président du Cnaco de Gagnoa qui est un assistant social de profession ne fait pas partie des observateurs du football ivoirien et africain qui ont à cœur de voir Roger Ouegnin rendre le tablier au niveau de la tête du conseil d'administration de l'Asec Mimosas qu'il occupe depuis belle lurette. Il s'est appuyé sur l'adage qui recommande la conservation et non le changement d'une équipe qui gagne. 
Kouadio Loukou Moliere a conseillé par la suite la patience aux détracteurs du Pca de son équipe. Selon lui, tôt ou tard Roger Ouegnin partira de la tête de l'Asec Mimosas comme les présidents de ce club qui l'ont précédé et qui pour lui n'ont rien apporté à l'équipe durant leur temps de règne. Mais pour l'instant le départ de son patron n'est pas selon lui à l'ordre du jour. 

S'agissant des défis sportifs qui attendent son équipe cette saison. Le deuxième vice-président du Cnaco de Gagnoa ne doute pas de la capacité de Zouzoua Pacôme et de ses coéquipiers de rivaliser d'ardeur avec les 15 autres clubs de la ligue 1 de football de Côte d'Ivoire. Cependant, ses craintes se situent au niveau africain. Pour lui, le départ de plusieurs joueurs de l'Asec Mimosas avec à leur tête Konaté Karim constitue un véritable handicap pour l'attaque du club jaune et noir. 
Un clin d'œil a été fait au grand rival des actionnaires, l'Africa Sport d'Abidjan et au Sporting club de Gagnoa dans l'interview.

 Le directeur du centre social de Gagnoa Kouadio Loukou Moliere a recommandé  une réunion bilan au nouveau président du club vert et rouge Kuyo Tea Narcisse telle que exigée par de nombreux membres associés mobilisés en ce début de ligue 2 de football de Côte d'Ivoire. 
Le deuxième vice-président du Cnaco de Gagnoa ne croit pas que le député-maire de Gagnoa Yssouf Diabaté ait mis une croix sur le Sporting club de Gagnoa bien qu'il ait passé le flambeau au général de police à la retraite Kili Fiacre qui est désormais le président de la section football de l'équipe phare de la cité du fromager.

Touré Boa 
Correspondant régional

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d'Ivoire / Show biz : Arafat Dj victime d'un grave accident de la route

Plus de 3 000 enfants et jeunes migrants enregistrés en Côte d’Ivoire selon Save The Children