Accusations contre la France : Le Mali demande une réunion spécifique pour présenter ses preuves





accusations-contre-la-france-le-mali-demande-une-reunion-specifique-pour-presenter-ses-preuves


Le ministre des Affaires étrangères du Mali, Abdoulaye Diop, a de nouveau réitéré les accusations selon lesquelles la France aurait violé son espace aérien, livré des armes aux militants islamistes et demande une réunion spécifique pour présenter ses preuves.

« Il faut une réunion spécifique du Conseil de sécurité qui nous permette de mettre en lumière des preuves concernant des actes de duplicité, des actes d’espionnage et des actes de déstabilisation menés par la France », a-t-il déclaré, ce mardi 18 octobre 2022, lors d’une réunion d’information du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le Mali à New York.

La France nie toujours ses accusations. Le représentant de l’Élysée auprès de l’ONU, Nicolas de Rivière, s'est dit indigné de ces « mensonges » et « diffamations », demandant à répondre pour « rétablir la vérité. « Accusations mensongères et diffamatoires. Accusations graves et infondées. La France n'a jamais violé l'espace aérien malien. (…) Je conteste formellement toute violation du cadre juridique bilatéral », a martelé le diplomate.

En août dernier, le diplomate malien avait déposé une lettre aux membres du Conseil de sécurité des Nations Unies pour dénoncer le comportement de l’armée française accusée par Bamako de fournir du renseignement et des armes aux groupes terroristes.

 

Bini Daniel (stagiaire)

En lecture en ce moment

CHR d’Aboisso : Après l'inauguration, voici ce qui se passe sur le terrain

Le Nonce Apostolique Paolo Borgia fait ses adieux au Président Alassane Ouattara