Condamnation des 26 proches de Gbagbo et violence contre Marie-Odette Lorougnon, ce qu’en pense Simone Gbagbo





condamnation-des-26-proches-de-gbagbo-et-violence-contre-marie-odette-lorougnon-ce-quen-pense-simone-gbagbo


Le Mouvement des générations capables (MGC) et sa présidente, Simone Gbagbo, ont, dans une déclaration datant du lundi 20 mars 2023, exprimé leur «désolation» face à la condamnation de 26 militants du Parti des peuples africains-Ccôte d'Ivoire de Laurent Gbagbo et aux menaces proférées par des militants, se réclamant du RHDP, parti au pouvoir, contre la vice-présidente Marie-Odette Lorougnon du PPA-CI.

«C’est avec désolation que la présidente, Docteur Simone Ehivet Gbagbo, l’ensemble des militants et sympathisants du Mouvement des générations capables (MGC) ont appris le jeudi 9 mars 2023, la condamnation à vingt-quatre (24) mois de prison ferme de vingt-six militants du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire», signifie la note, signée par Pr Traoré Monique, 1ère vice-présidente et porte-parole du MGC.

Pour l’ancienne Première dame et son parti, «cette condamnation ne contribuera qu’à fragiliser davantage, le climat de paix et de cohésion" dont le pays a tant besoin. Ils demandant à cet effet, «aux tenants de l’appareil judiciaire et au gouvernement ivoirien de tout mettre en œuvre pour libérer ces citoyens incarcérés ».

Ces 26 militants du PPA-CI sont condamnés pour «trouble à l’ordre public», alors qu’ils sont allés accompagner Damana Pickass, convoqué à se présenter vendredi 24 février 2023 au cabinet de la juge d’instruction du 10ème cabinet, rappelle-t-on.

S’agissant de la vice-présidente du PPA-CI, Marie-Odette Lorougnon, dont le domicile a fait l’objet de visite d’un groupe d’individus, avec à leur tête, Abdul Awassa, se réclamant du RHDP, en vue d’interpeller Mme Lorougnon sur des propos qu’elle aurait tenus lors d’un meeting, l’ancienne députée d’Abobo estime que «ce fait grave est source de désordre et porte atteinte aux libertés fondamentales consacrées par la Constitution ivoirienne».

Pour elle, la Côte d’Ivoire, qui peine à sortir définitivement de la grave crise qu’elle connaît depuis au moins deux décennies, n’a aucun intérêt à laisser prospérer des initiatives privées de cette nature.

Elle appelle toutes les forces vives de la nation à «s’unir et à travailler ensemble en vue de conserver les acquis démocratiques », conclut le document.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

L’Eglise méthodiste unie dit « non » à tout projet de légalisation de la polygamie en Côte d’Ivoire

Prix national d’excellence CIE : les meilleurs élèves de 11 régions primés