Aliou Cissé sur le racisme: «Ça ne me touche pas que 42 000 imbéciles fassent des cris de singes»





aliou-cisse-sur-le-racisme-ca-ne-me-touche-pas-que-42-000-imbeciles-fassent-des-cris-de-singes


Le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, a été invité à se prononcer sur le racisme dans le football lors de la conférence de presse du match amical qui opposait son équipe au Brésil, à Lisbonne au Portugal.  Le technicien de 47 ans, qui a lui-même été victime de racisme durant sa carrière de joueur, n’a pas eu la langue de bois.

« Aujourd’hui, ça ne me touche pas que 42 000 imbéciles fassent des cris de singes. Je suis fier d’être noir. Il n’y a rien qui peut me toucher dans ça. Et c’est cet exemple là que j’ai envie de donner à tous ces jeunes, à Vinicius, Kalidou Koulibaly ou Mouctar Diakhaby. Je sais ce qui se passe en Italie ou ailleurs. Moi, j’ai une façon spéciale de vivre ma négritude. Dans ma façon de vivre, ça ne peut pas me déstabiliser d’entendre deux ou trois mecs en train de faire des cris de singes. Nous avons tous été victimes de ça à un moment donné dans notre vie, mais ça ne nous a pas empêchés d’avancer. Il y a encore beaucoup plus grave qu’un problème de couleur de peau ou cette discrimination sociale et économique », a-t-il déclaré.

D.B

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Voici le programme de retour de Blé Goudé à Abidjan

Référendum: la Nouvelle-Calédonie vote «non» à l'indépendance