« Gilets jaunes » : dispersion et face-à-face tendus avec la police sur la place de la République





Gilets jaunes,gilets jaunes,place de la République,incendie,Notre-Dame de Paris


Après une semaine marquée par l'incendie de Notre-Dame de Paris les « gilets jaunes » sont descendus dans les rues de la capitale et de plusieurs villes françaises pour un nouvel « ultimatum » lancé à Emmanuel Macron, samedi 20 avril. Pour leur acte XXIII, les manifestants se sont principalement donné rendez-vous dans la capitale alors que le chef de l’Etat souhaite dévoiler jeudi ses réformes, tirées du grand débat, dont l’annonce avait été différée en raison de Notre-Dame.

Quatre défilés ont lieu à Paris :

– deux ont été autorisés, l’un est parti à la mi-journée de Bercy en direction de la place de la République, l’autre est parti de la basilique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) pour rejoindre le campus de Jussieu (dans le 5e arrondissement) ;

– les deux autres, dont le trajet initial prévoyait un départ depuis le secteur de Bercy, dans l’est de la capitale, pour rejoindre les Halles ou la place de l’Etoile, ont été interdits.

A 14 heures, 9 600 « gilets jaunes » manifestaient dans toute la France, dont 6 700 à Paris, selon un décompte du ministère de l’intérieur. Des chiffres en hausse par rapport à la semaine précédente à la même heure, où la Place Beauvau avait compté 7 500 participants dont 1 300 à Paris.

Selon la préfecture de police de Paris, les forces de l’ordre avaient procédé à 16 h 30 à 189 interpellations, principalement pour « port de matériel offensif », et effectué 17 567 contrôles préventifs. Cent dix personnes étaient placées en garde à vue à la mi-journée, selon le parquet de Paris. Lire la suite ...

En lecture en ce moment

Etats-Unis : Didier Drogba range définitivement les crampons

Promotion du pagne : Wafa Sarkis dans un "Voyage" vestimentaire