Municipales 2023: le Conseil d’Etat décide de la reprise du scrutin à Oumé





municipales-2023-le-conseil-detat-decide-de-la-reprise-du-scrutin-a-oume


Le Conseil d’Etat a décidé, dans un communiqué rendu public mardi 03 octobre 2023, sur le contentieux électoral, de l’annulation des résultats de l’élection municipale à Oumé (région du Gôh), proclamés par la Commission électorale indépendante (CEI), et qui avaient donné vainqueur, le maire sortant, Joachim Lagui Kouassi, candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

Par le verdict tombé pour les affaires inscrites au rôle appelées à l’audience de 16 h 00, dans la salle d’audience du Conseil d’Etat sise à Cocody, le Conseil dit juger « recevables et bien fondés  » les recours en annulation formulés par les adversaires Ousmane Sylla, candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), et  Allah Kouadio Eric Saint-Clair, indépendant, contre le candidat Lagui Kouassi Joachim.

Le Conseil d’Etat a annoncé que de nouvelles élections pouvaient être organisées dans un délai de trois mois.

Les états-majors des différents candidats ont déclaré « prendre acte » de cette décision et annoncé qu’ils se préparent pour la reprise du vote.

C’est la première fois dans l’histoire politique d’Oumé que des échéances électorales sont annulées et reprises, note-t-on.

Des cas de violence avaient eu lieu dans les lieux de vote de Gnanoufla, village de la commune, ainsi qu’au Groupe Scolaire Oumé 1, avec des urnes cassées, rappelle-t-on.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

CMU : 404 213 personnes enrôlées au 1er trimestre 2020, portant le nombre total à 2 280 974

Législatives 2021 : La CEI retire un candidat de liste définitive à Akoupé-Becouefin