Port Bouët : la radio ATM récompense les meilleurs animateurs de son émission de vacances « premier micro »





port-bouet-la-radio-atm-recompense-les-meilleurs-animateurs-de-son-emission-de-vacances-premier-micro


La radio communale Alliance Terre Mer (ATM) de Port-Bouët a procédé ce jeudi 23 novembre 2023, à la récompense des lauréats de son émission de vacances dénommée « premier micro ».

Ce jeu vise, selon Richard Niamba, producteur de cette émission et président du comité d’organisation de la cérémonie,  à ouvrir les lucarnes ATM, une radio qui a pour habitude d’ouvrir ses portes à tous les jeunes qui voudraient exercer leur passion de métier de journaliste ou d’animateur.

« Radio ATM a pour habitude d’ouvrir ses portes à tous ceux qui viennent à telle enseigne que nos stagiaires ont du mal à partir et nous aussi, on a du mal à leur dire de partir. Et finalement, ils finissent par être embaucher », a indiqué le journaliste qui n’a pas manqué d’exprimer sa joie de voir les lauréats de ce jeu être embauchés par des stations de radios.

Pour cette édition, quatre lauréats ont été récompensés et le premier prix est revenu à Astride Yao Marie (juriste). Elle reçoit comme récompense, un trophée, un poste téléviseur à écran led de 24 pouces, don de la marraine Fatou Fritsh, une enveloppe de 120 000 FCFA du député-maire, Sylvestre Emmou, et une formation de six mois au sein de la radio ATM offerte par la direction de la communication.

Albert Gué (étudiant), classé 2e, reçoit lui aussi, une formation de six mois à ATM, une chaîne HIFI home cinéma, don de la marraine et une enveloppe de 100 000 FCFA.

Quant à Graciela Sery Paul Annick (étudiante en journalisme) et Rachelle Ozoua Blahoua (agent commerciale), classées respectivement  3e et 4e, elles reçoivent un micro baladeur et une enveloppe de 50 000 F et un lecteur DVD et une enveloppe de 30 000 FCFA.

Les lauréats ont aussi reçu des cadeaux de la plateforme de service de la mairie, un dispositif d’insertion des jeunes de Port-Bouët.

Le porte-parole des lauréats, Astride Yao Marie a exprimé ses remerciements aux responsables de la radio et à l’initiateur de l’émission « premier micro » qui a pour but de « dénicher des talents et en faire des animateurs chevronnés ».

« Cette récompense est un coup de projecteur que nous comptons bien utiliser, à la fois, pour notre évolution personnelle, mais également pour essayer de faire briller une profession que nous pratiquions en amateurs », a-t-elle promis.

Fatou Fritsh, s’est réjouie de l’honneur à elle fait en la choisissant comme marraine de cette cérémonie. Elle a saisi l’occasion pour présenter « les enfants d’Ivoire », une association ivoiro-française qu’elle dirige et qui selon elle, intervient dans le domaine du social et qui a pour but de venir en aide aux familles démunies, précisément les veuves et des orphelins. Elle intervient dans le domaine de l’éducation et de l’alphabétisation.

Représentant le maire de Port-Bouët, Ahoussi Adou, 7e adjoint au maire a à son tour exprimé sa reconnaissance à la marraine qui en un temps record a réagi promptement à la sollicitation des organisateurs et souhaité bon vent à l’équipe de production de cette émission.

 Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Me Bertin Zehouri invite les populations du Loh Djiboua à se recenser

La Fif ne reconnait pas la nouvelle association de Zoro Marc (Communiqué)