Atelier de réflexion sur la gestion des infrastructures sportives : le ministre Adjé Silas Metch appelle à la mise en œuvre des recommandations





atelier-de-reflexion-sur-la-gestion-des-infrastructures-sportives-le-ministre-adje-silas-metch-appelle-a-la-mise-en-oeuvre-des-recommandations

Le ministre Adjé Silas Metch a salué la qualité des recommandations lors de l'atelier sur la gestion des infrastructures sportives héritées de la CAN 2023



Le ministère délégué en charge des Sports et du Cadre de vie, à travers l'Office national des sports (ONS), a initié un atelier de réflexion sur la gestion des infrastructures sportives et civiles dont la Côte d’Ivoire a hérité à l’issue de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations. C’était les mercredi 6 et jeudi 7 mars 2023, dans un complexe hôtelier à Cocody.

Présent à la cérémonie de clôture, le ministre délégué en charge des Sports et du Cadre de vie, Adjé Silas Metch, a félicité les séminaristes pour leur implication dans les différents travaux. Il a également salué la qualité des recommandations qui ont été faites, tout en appelant à la mise en œuvre de ces recommandations.

 « Je voudrais vous en féliciter. J'adresse également mes vifs encouragements à l'ONS et à son dynamique Directeur général, M. Ousmane Gbané, pour l'effort consenti en vue de la réalisation effective de cet atelier qui, au-delà des infrastructures de la CAN 2023, aborde des questions bien plus globales et d'intérêt vital pour la gestion du patrimoine infrastructurel de notre pays en matière sportive », a-t-il soutenu.

Plus loin, il dira : « C'est pourquoi, je me réjouis que vos travaux aient abouti à des recommandations de qualité…Ces recommandations aussi pertinentes les unes que les autres ne seront utiles que si elles débouchent sur un plan opérationnel ambitieux et réaliste. C'est en cela que j'invite chacun d'entre nous à traduire en actions le fruit de vos réflexions ».

Cet atelier a réuni plus de 80 participants issus de la Primature, du mouvement sportif, des ministères techniques, des sociétés d’Etat, du COCAN, des structures nationales de formations au métier du sport, des fédérations sportives, de la presse, des experts du ministère en charge des Sports et bien d’autres. Et ce, dans l'objectif « d'analyser les défis et les enjeux relatifs à la gestion des infrastructures sportives civiles de l'État, et de proposer des stratégies de gouvernance adaptées au contexte ivoirien ».

À la fin de ces deux jours de travaux, un état des lieux des infrastructures et de leur mode de gestion a été réalisé. Des propositions de structuration de l'ONS ont été également faites. Différents modes de mobilisation et de financement des infrastructures ont été examinés et un modèle a même été proposé pour la gestion de ces infrastructures. Aussi, faut-il noter que le mode d'exploitation des infrastructures sportives a été déterminé, ainsi qu’une stratégie de maintenance et d'entretien de ces infrastructures.

Gaël Zozoro

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Festival Climbié Beach d’Assinie : Ampadou Super et Life ouvrent le bal

Banque mondiale : l’Américain David Malpass nommé président du groupe