Yopougon : Adama Bictogo, se positionne comme « l’homme de toutes les religions »





yopougon-adama-bictogo-se-positionne-comme-lhomme-de-toutes-les-religions

Bien qu'étant musulman, le maire de Yopougon, Adama Bictogo, était dans une église le dimanche des Rameaux 2024



À l’occasion du carême chrétien et du jeûne musulman qui coïncident cette année, Adama Bictogo, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et maire de Yopougon, en ce mois de mars 2024, visite l’ensemble des confessions religieuses pour des moments de partage. De confession musulmane, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne se positionne comme « l’homme de toutes les religions ».  

`Au pas de course, Adama Bictogo enchaîne les visites aux communautés religieuses. Imams, évêques, prêtres, pasteurs…, le président de l’Assemblée nationale Ivoirienne, selon une note de son service de communication, ne veut oublier personne à l’occasion du carême chrétien et du jeûne musulman, considérés comme des moments de grande spiritualité que vivent ensemble chrétiens et musulmans en Côte d’Ivoire. Adama Bictogo a débuté son périple de la solidarité en rendant visite au Conseil Supérieur des Imams, des Mosquées et des Affaires Islamiques de Côte d’Ivoire (COSIM), la principale organisation musulmane du pays, puis à la Conférence des Évêques Catholiques de Côte d’Ivoire.

L’homme politique a affiché sa volonté de contribuer au maintien du vivre ensemble et de l’harmonie entre chrétiens et musulmans « Nous le faisons pour magnifier la fraternité, assure Adama Bictogo. Au-delà du montant et du niveau des dons, c’est surtout le socle de la fraternité qui doit demeurer ». Selon le parlementaire, « Dieu n’a pas de couleur, il contient toutes les religions. L’essentiel est que nous sachions faire valoir les valeurs de Dieu : l’humilité, la générosité, mais surtout la tolérance. »

 

« C’est la première fois à Yopougon… »

 

« C’est toujours le président Adama Bictogo qui donne. C’est toujours lui qui tend la main pour donner », témoignait récemment le Cheick Aïma Ousmane Diakité, président du COSIM. C’était lors de la rupture collective du jeûne du Ramadan organisée par la municipalité de Yopougon au profit des populations déguerpies de Gesco, à qui il a offert des vivres et une importante somme d’argent. « À cause des difficultés que la commune traverse, notamment, ses administrés de Gesco, les imams ont souhaité qu’une fois, on vienne soutenir le président-maire afin qu’il aide à son tour sa population », a-t-il tenu à préciser.

 

Premier magistrat de la plus grande commune du pays, Adama Bictogo a aussi rencontré les autres ordres religieux, notamment la communauté catholique en se rendant auprès de l’évêque du diocèse  de Yopougon, Mgr Jean Salomon Lézoutié, et la communauté des évangéliques, à l’occasion d’une visite au temple du pasteur Robert Dion, président de l’Église Baptiste Œuvre et Mission.

 

Dans ces endroits qui lui sont désormais familiers, le maire a fait des dons en nature et en argent pour soutenir la communauté chrétienne qui vit le carême, un temps de prière, de pénitence et de partage. « C’est la première fois à Yopougon, que toutes les Églises confondues reçoivent de la part de l’Assemblée nationale et de la mairie, des dons pour manifester la solidarité aux chrétiens qui sont en train de jeûner », a souligné le pasteur Robert Dion, l’un des pionniers de l’Église évangélique en Côte d’Ivoire. Il s’est dit « reconnaissant au maire Bictogo, à tous les membres de son conseil, et au Président de la République ».

 

Le pasteur Jonathan Ba, également conseiller municipal, a salué l’initiative, considérée comme une première dans le cadre du carême. « Monsieur le maire, aujourd’hui, ce don nous émeut profondément. Il nous démontre que vous êtes une personnalité qui devrait servir d’exemple dans la vie politique et administrative en Côte d’Ivoire. Vous incarnez une dimension humaine qui transcende les clivages religieux, ethniques et autres », a-t-il souligné.

 

« J’appartiens à toutes les communautés. »

 

« Je suis ici aujourd’hui pour dire simplement que Dieu n’a pas de couleur. Dieu transcende toutes les religions. L’essentiel est que nous sachions faire valoir les valeurs de Dieu : l’humilité, la générosité, la solidarité, mais surtout la tolérance », a répondu la personnalité politique devant plusieurs centaines de pasteurs. 

 Selon les données de l’Institut National de la Statistique (INS), en Côte d’Ivoire, musulmans et chrétiens constituent 82,3 % de la population, dont 42, 5 % de musulmans et 39,8 % de Chrétiens.   « J’ai toujours fréquenté les lieux saints. Ceux qui me connaissent savent que je suis par essence quelqu’un qui appartient à toutes les religions comme j’appartiens à toutes les communautés de Côte d’Ivoire », a affirmé Adama Bictogo, le15 août dernier, à la fin de la messe de l’Assomption à laquelle il venait de participer avec les fidèles catholiques de la paroisse de Yopougon Cité verte.

 

GZ avec Sercom

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Guy Vincent Kodja attaque des influenceurs : «Vous écoutez des vauriens qui influencent dans la médiocrité »

Choix du candidat du PDCI à la présidentielle 2020: Voici les décisions prises par le bureau politique du parti