Education nationale : La Cosefci annonce la reprise de la grève à partir du mardi 14 mai





Grève Cosefci,Côte d'Ivoire


Après un mois de suspension, la Coalition des syndicats du secteur éducation/formation de Côte d’Ivoire (COSEF-CI) a décidé de reprendre la grève pour quatre jours, reconductible, à compter du mardi 14 au vendredi 17 mai, à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire, tenue mercredi, à Yopougon.

Le porte-parole de ce syndicat, Pacôme Attaby, qui estime que les enseignants sont restés sur leur faim relativement aux réponses qu’ils attendaient du gouvernement a martelé, "nous avons décidé de reconduire notre grève. Advienne que pourra après avoir assisté à un dilatoire de la part du gouvernement".
Les enseignants ont également décidé de la rétention des notes. 

Après deux mois d’arrêt de cours, la Cosefci a suspendu son mot d’ordre de grève pour donner une chance aux négociations avec le gouvernement, rappelle-t-on.

Les revendications de la Cosefci tiennent en cinq points essentiels, à savoir, la revalorisation des indemnités de logement des instituteurs et professeurs du secondaire, la suppression des cours de mercredi matin dans le primaire, le relèvement au double de toutes les primes liées aux examens scolaires et la rémunération de la surveillance de ces examens, le paiement de 500.000 francs CFA par enseignant ex-contractuel au titre des émoluments non perçus de janvier à mai 2014 et l’intégration à la fonction publique de 97 d’entre eux radiés en 2014 pour faits de grève, ainsi que la suppression de l’emploi d’instituteurs adjoints.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : Un an de prison ferme et 300.000 d’amende pour Alain Lobognon

Le bouc-émissaire parfait