Fête du travail : les messages de Blé Goudé, Tidjane Thiam, Michel Gbagbo et Guillaume Soro





fete-du-travail-les-messages-de-ble-goude-tidjane-thiam-michel-gbagbo-et-guillaume-soro

Des leaders politiques ont émis des voeux pour l'amélioration des conditions de travail des Ivoiriens



La Côte d’Ivoire, à l’instar de plusieurs pays du monde, a célébré la fête du travail, ce 1er mai 2024. À cette occasion, plusieurs leaders politiques ont adressé des messages aux travailleurs ivoiriens. Pressecotedivoire.ci a fait une sélection qu’elle propose à ses lecteurs.

 1- Charles Blé Goudé, président du COJEP

Notre pays s’est bâti par le dur labeur de nos pères.

Nous, ses dignes fils, le forgeons au quotidien, par le travail acharné, pour présenter aux yeux du monde et aux générations futures, un visage fier et rayonnant.

Vaillants travailleurs infatigables de la terre d’Ivoire, bonne fête à vous !

2- Tidjane Thiam, président du PDCI-RDA

Le PDCI-RDA souhaite une bonne et heureuse fête du Travail à tous les travailleurs de notre pays.

Le travail nous permet de nous assumer et de participer à la construction collective de notre société.

Le travail est un droit et une aspiration légitime de l’humain.

En ce jour où nous le célébrons, nos pensées vont vers ceux qui, aujourd’hui, pour quelque raison que ce soit, n’ont pas de travail.

Le travail est un élément essentiel à la dignité humaine, à l’estime de soi.

Nous pensons particulièrement à nos jeunes, nos jeunes sœurs, nos jeunes frères en proie au chômage, qui désespèrent pour avoir trop longtemps et vainement espéré.

Le PDCI-RDA a toujours considéré le travail comme une composante essentielle du bonheur de l’Ivoirien.

Nous tenons, à l’occasion de ce 1er MAI, à vous assurer que nous sommes au travail pour proposer aux Ivoiriennes et aux Ivoiriens un projet de société qui offre à toutes et à tous, une insertion réussie dans le monde du travail.

En ce 1er Mai, le PDCI-RDA souhaite à tous d’accéder à la dignité du travail.

Bonne fête du Travail.

3- Michel Gbagbo, député de la commune de Yopougon

Le travail est un trésor pour l’Homme car il lui garantit sa dignité. C’est donc par le travail que l’Homme se réalise et se transforme.

En ce 1er mai, je souhaite une excellente et joyeuse fête du Travail à tous les Travailleurs, et particulièrement à ceux de Yopougon.

Puisse le Très Haut bénir tous les travailleurs et leur garantir la dignité et la prospérité grâce aux fruits de leur labeur. 

4- Guillaume Soro, président de GPS

« Agissons ensemble contre l’inflation et la précarisation des travailleurs »

En ce 1er mai 2024, journée dédiée à célébrer le Travail, je tiens à rendre un vibrant hommage à tous les travailleurs et à toutes les travailleuses de Côte d’Ivoire, véritables piliers de notre société. Chaque jour, avec détermination et courage, ils se battent pour assurer le bien-être de leur famille et contribuer au développement de notre cher pays.

Aujourd’hui, alors que nous célébrons leur contribution inestimable, nous ne pouvons ignorer les défis majeurs auxquels ils sont confrontés. L’explosion du coût de la vie due à une inflation devenue insoutenable, grève le pouvoir d’achat de nombreux travailleurs, rendant leur quotidien de plus en plus difficile. De plus, la précarisation exponentielle d’une frange importante des travailleurs du secteur informel est une réalité préoccupante. Les expropriations et les déguerpissements brutaux affectent non seulement leurs moyens de subsistance, mais aussi leurs lieux de vie et de travail.

Nous ne devons pas oublier non plus nos jeunes, l’avenir de notre nation. Leur inclusion dans le marché du travail et leur accès à des opportunités équitables sont essentiels pour garantir un avenir prospère à notre pays. Nous devons investir dans leur éducation, leur formation et créer des emplois adaptés à leurs compétences et aspirations.

En cette journée spéciale, je lance un appel à l’union et à la solidarité.

Ensemble, en tant que nation, nous devons travailler main dans la main pour surmonter les défis qui se dressent devant nous. Nous devons nous engager à bâtir une Côte d’Ivoire prospère, où chaque citoyen peut réaliser son plein potentiel.

A toutes et à tous, je souhaite une excellente Fête du Travail.

Une sélection de Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Un immeuble en construction à Angré s'effondre

Sassandra : La sous-préfecture de Grihiri coupée du reste de la région du Gbôklè