Gracié fin février, Soul to Soul, proche de Guillaume Soro, à nouveau devant la justice





gracie-fin-fevrier-soul-to-soul-proche-de-guillaume-soro-a-nouveau-devant-la-justice

Les avocats de Soul to Soul aux côtés de leur client



Gracié fin février par le président de la République, après plus de quatre ans d'incarcération, Souleymane Kamaraté dit Soul to Soul a été à nouveau entendu par la justice, ce mardi 28 mai 2024 au Tribunal de première instance d'Abidjan-Plateau.

Selon des sources proches du dossier, Soul to Soul a été interrogé dans le cadre de l’affaire d’acquisition d’une résidence par Guillaume Soro à Marcory Résidentiel, un quartier huppé au Sud d’Abidjan, en 2007, pour un coût de 1,5 milliard de F CFA, à l’époque où il était Premier ministre.

Une affaire dans laquelle l'ancien Premier ministre a été jugé et condamné par contumace à 20 ans de prison, au paiement d'une amende de près de 5 milliards, à cinq ans de privation de ses droits civiques, ainsi qu'à la confiscation de la résidence qu'il habitait. 

L’audition de l'ancien chef du protocole de Guillaume Soro devrait permettre d’en savoir davantage sur cette affaire dans laquelle l’ancien Premier ministre a fait appel de sa condamnation. Le procès a été reporté au 18 juin 2024, note-t-on.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Loi sur la protection des données à caractère personnel en Côte d'Ivoire : On est à l’heure du bilan

France : Emmanuel Macron nomme Elisabeth Borne, Première ministre