Jazz : Constant Boty entre en studio aujourd’hui à New York





Jazz,Constant Boty


Le guitariste ivoirien de jazz Constant Boty entre ce lundi 20 mai en studio pour la confection de son nouvel album intitulé «Comme ci, comme ça». C’est le studio new yorkais Conveyor qui l’accueille. Pour bien faire les choses, il a convoqué des monuments du jazz en studio pour l’accompagner dans cette aventure. Notamment Oran Etkin (clarinette et basse), Benito Gonzalez (piano), Lonnie Plaxico (basse), Luiz Santos (batterie et percussions), Heather Maxwell (chœurs et interprète principale sur l’oeuvre), Kris Allen (saxo alto), Pk Ambrose (basse), Nkumu Katalay (chœurs et percussions), Marc Mommaas (saxophone) et la chanteuse Maiko Hata (chœurs).
"Comme ci, comme ça», album hommage à l’ex-secrétaire général des Nations unies, feu Kofi Annan, enregistré à New York (Etats-Unis), sera mixée et masterisé dans le Maryland, précisément à Vatican City Sound, un studio de renom.
Bien avant, les répétitions ont eu lieu la veille, c’est-à-dire hier dimanche 19 mai, aux studios Complete Music, pour les mises en bouche avec les musiciens avec qui il va travailler pendant près d’une semaine.
L’album «Comme ci, comme ça» sera mis sur le marché le 18 août 2019, date anniversaire du décès de Kofi Annan.
Constant Boty, qui est basé à Accra (Ghana), était à Abidjan fin avril dernier pour prendre part aux festivités marquant la Journée internationale de jazz qui se tient partout dans le monde le 30 avril de chaque année. Il a, dans ce cadre, animé, le 30 avril dernier, un atelier à l’Insaac sur "Les habitudes à prendre pour devenir musicien professionnel" à l’attention des étudiants en musique et management culturel de cet établissement en vue de leur montrer les alternatives et les nouveaux marchés de l’industrie musicale et pour les artistes à l’heure du numérique. C’est après sa participation à cette rencontre artistique qu’il s’est envolé pour les Etats-Unis, le 2 mai dernier, en vue de préparer et enregistrer sa 2ème oeuvre après «Guru Guru» sorti en 2015.

Notre Voie

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Soro appelle Serge Koffi et Damana Pickass en exil à rentrer en Côte d'Ivoire

Elle est polluée et impuissante