Le PDCI à Patrick Achi : "Aidez-nous à comprendre le renvoi systématique tous ceux qui n’adhèrent pas à votre RHDP ?"





réponse du PDCI,Patrick Achi


La direction de communication du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a apporté une réplique à Patrick Achi, ancien cadre du plus vieux parti, aujourd’hui membre du Rassemblement des houphouétistes  pour la démocratie et la paix.

Lors de la cérémonie d’adhésion officielle du président du Sénat Ahoussou Jeannot à la coalition au pouvoir, le RHDP, Patrick Achi a fustigé son ancien parti qui selon lui se débarrasse de ceux qui sont utiles pour faire de la Côte d’Ivoire ce qu’elle doit devenir.

Réponse du berger à la bergère, le service de communication du PDCI dans une lettre ouverte interroge M. Achi sur plusieurs faits dont le renvoi systématique des cadres de l’administration qui ne sont pas RHDP 

LETTRE A PATRICK ACHI,

Monsieur Patrick Achi,

Le dimanche dernier, vous étiez à Didievi pour une cérémonie pompeuse d’accueil d’un nouveau militant de votre parti politique, le RHDP.

Au cours de cette cérémonie, vous aviez dans une diatribe dit ceci : « La Côte d’Ivoire est en compétition avec le Vietnam, la Thailande, le Ghana, l’Afrique du Sud… Aujourd’hui, ce n’est plus la guerre des armes, mais la guerre des cerveaux. Et ceux que vous avez, ceux qui vous sont les plus chers, ceux que vous avez fabriqués, ceux qui vous sont utiles pour faire de la Côte d’Ivoire ce qu’elle doit devenir, vous vous en débarrassez, vous ne vous en préoccupez pas. Mais enfin diantre, que veut-on donc ? ».

Monsieur Patrick Achi,

Nous nous étonnons d’une telle déclaration de votre part au regard de votre position dans votre parti politique où vous occupez une place majeure mais surtout pour les responsabilités qui sont les vôtres à la présidence de la République, institution dirigée par le Président de votre parti, le RHDP.

Monsieur Patrick Achi,

Vous devriez avoir la réponse à votre propre question. Parce que vous n’êtes pas sans ignorer le mode de gouvernance des compétences choisi par votre parti au pouvoir.

Vous ne pouvez pas dire que vous n’êtes pas informé des conditions et des règles de sélection des compétences pour occuper les postes de hautes responsabilités dans ce pays.

Oui, Monsieur Patrick Achi, la Côte d’Ivoire est effectivement en compétition avec le reste du monde.

La Côte d’Ivoire doit faire face à la concurrence mondiale avec des compétences et talents nationaux dont elle dispose.

Monsieur Patrick Achi,

Nous nous interrogeons comme vous et nous sommes surpris qu’au-delà des déclarations de bonne conscience et des proclamations de séduction, votre parti a choisi plutôt de briser toutes les compétences qui n’adhèrent pas à votre vision politique.

Monsieur Patrick Achi,

Aidez-nous à comprendre vous qui être si proche du président de votre parti.

Pourquoi le RHDP a décidé de faire du renvoi systématique à tous les postes stratégiques de l’administration tous ceux qui n’adhèrent pas à votre RHDP ?

Pourquoi votre parti politique préfère chasser chaque jour des directions générales, des directions centrales, de l’administration… tous ceux qui ne sont pas de votre bord politique ?

Ne sont-ils pas aussi des Ivoiriens compétents et capables de compétir dans l’économie mondiale ?

Tous ces cadres du FPI, du PDCI, de LIDER, que vous ignorez consciemment parce qu’ils ne sont pas dans votre RHDP, c’est la pire des choses. C’est ce qui doit, vous préoccupez.

Qu’est-ce que vous voulez finalement ?

En quoi la disparition ou la fusion-absorption du PDCI-RDA dans votre RHDP contribue à la compétitivité de notre pays ?

Monsieur Patrick Achi,

Vous qui étiez si logique dans vos raisonnements, vous voici en train de confondre et lier la capacité de puissance d’un pays à l’adhésion des cadres et talents d’un pays à un parti politique.

Doit-on comprendre que vous voulez nous ramener à un parti-Etat ?

Est-ce à dire que désormais pour servir à un poste de responsabilité dans ce pays, il faut absolument militer dans votre RHDP ?

Pour faire valoir ses compétences au service de la nation, il faut dorénavant militer dans votre RHDP ?

Pourtant, vous vous réclamez de l’Houphouetisme, pensée politique si noble fondée sur l’équité et l’égalité des chances pour tous.

De quel Houphouetisme vous vous targuez en fin de compte quand vous défendez le clientélisme comme mode de gouvernance ?

De quel Houphouetisme vous parlez quand le copinage d’Etat est érigé en projet politique ?

De quel Houphouetisme s’agit-il quand la discrimination basée sur l’appartenance politique est votre critère de nomination ?

Monsieur Patrick Achi,

Ni le clientélisme, ni le copinage d’Etat, encore moins la discrimination partisane ne serviront à l’intérêt de la Côte d’Ivoire.

Ce qu’il faut pour ce pays, c’est l’égalité pour tous et la justice sociale.

Monsieur Patrick Achi,

Oui, la Côte d’Ivoire est en compétition avec le reste du monde et nous nous réjouissons que vous vous en souveniez enfin.

C’est pourquoi, aucun fils ni aucune fille de cette nation ne doit être mis dans les marges du progrès à cause de son choix politique.

Qu’il soit PDCIRHDPFPILIDERMFAPIT, USD, Etc. ce qui doit compter dans le choix des dirigeants, c’est la compétence.

Monsieur Patrick Achi,

Arrêtez donc les intimidations et les menaces pour obliger les Ivoiriens à adhérer à votre RHDP !

Dites à vos amis du RHDP que ce qui doit compter pour faire face au Vietnam, à la Thaïlande, à l’Afrique du Sud… ce n’est ni le nom, ni l’appartenance à un parti politique mais plutôt le savoir, le savoir-faire et la bonne gouvernance sous toutes ses formes.

Investissez dans l’école, la recherche scientifique et l’innovation.

Toutes ces ressources qui servent aujourd’hui aux débauchages forcés et aux nombreux meetings de soutien à votre RHDP peuvent servir à dynamiser le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA) qui perd chaque jour de ses fleurs.

Laissez chaque Ivoirien adhérer au parti de son choix !

Nommez ceux qui ont du talent et la compétence pour faire face à la concurrence mondiale sans discrimination politique !

C’est de cela qu’il s’agit !

La Direction de Communication du PDCI-RDA

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Gervinho cité dans un scandal sexuel

Des voitures à moindre coût annoncées au salon de l’automobile à Abidjan