Guikahué heureux de s’être réconcilié avec Gbagbo menace ses pourfendeurs





Guikahué,Laurent Gbagbo,PDCI-FPI


 

Le secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) Maurice Kacou Guikahué, en froid avec l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, s’est dit heureux de s’être réconcilié avec lui et menace même de dévoiler des secrets de ceux qui voient d’un mauvais œil l’alliance entre le PDCI et le FPI.

" Moi, j’étais fâché avec Gbagbo. Il voulait me décorer, j’ai refusé sa médaille. Mais aujourd’hui, après réflexion, vue où la Côte d’Ivoire s’en va, on a tout laissé. Je suis allé saluer Gbagbo et suis heureux de m’être réconcilié avec Gbagbo", a déclaré, jeudi, à Abidjan, Maurice Kacou Guikahué, invité de "Le Fauteuil blanc du Nouveau Réveil", un cadre d’échanges avec la presse. 

Mandatée par Henri Konan Bédié, une délégation du PDCI, conduite par Maurice Kacou Guikahué est allée saluer le président Laurent Gbagbo, en liberté sous caution à Bruxelles, pour lui exprimer la compassion de M. Bédié et de celle du PDCI après son acquittement, rappelle-t-on.

Cette rencontre, selon M. Guikahué était chargée d'émotions de la part de Laurent Gbagbo et lui. " On s’est parlé. Le président Gbagbo était content de cette visite", a dit le secrétaire exécutif en chef, fustigeant ceux qui voient d’un mauvais œil, ce rapprochement entre les deux partis, car selon certains, Laurent Gbagbo a insulté le président Houphouët-Boigny.

" Les gens disent, Gbagbo a insulté Houphouët et puis le PDCI va le saluer. Mais Houphouët dont ils parlent, il a lancé deux appels. Un en 1951 et un en 1956. Mais il est parti à l’indépendance avec ceux qui l’insultaient, ceux qui étaient contre lui", a rappelé M. Guikahué pour qui l’Houphouétiste, c’est celui qui prend ceux qui sont fâchés contre lui.

Il a également rappelé qu’en 1983, c’est le président Houphouët-Boigny même qui est allé faire venir Gbagbo en Côte d’Ivoire.
Poursuivant, M. Guikahué a fait savoir que "ce même Gbagbo, après avoir insulté Houphouët a pris Ahoussou Jeannot, Kobenan Kouassi Adjoumani, Patrick Achi dans son gouvernement" et de s’interroger, c’est aujourd’hui qu’il a insulté Houphouët ?

" Donc ceux qui disent qu’ils sont fâchés étaient ministres. Il (Gbagbo) a même donné de l’argent à certains. Quand ça va chauffer, s’il parle encore, je vais dire le montant et le nom de la personne", a-t-il menacé.

Lambert KOUAME

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Assassinat d’un jeune ivoirien à Tunis : L’état tunisien disposé à faire la lumière sur le meurtre

Can 2019 : Aucun arbitre ivoirien retenu par la Caf