Après ses Etats généraux : L’UJOCCI se dote d’une matrice pour son repositionnement





Ujocci,Etats Généraux


L'Union des Journalistes Culturels de Côte d'Ivoire (L'Ujocci) s’est dotée d’une nouvelle matrice pour son repositionnement en tant que "fille ainée" des organisations professionnelles de la presse en Côte d’Ivoire.

En effet, au terme de deux jours de travaux qui ont eu lieu les 13 et 14 juin à l’Hôtel "Le Warf"  de Grand-Bassam et  qui ont permis de dresser le bilan et de dégager les perspectives pour le renouveau de l’union, une nouvelle feuille de route a été confiée à Philippe Kla et son bureau, élu à la tête de l’organisation depuis novembre 2018.

En termes de perspectives, ce sont au total 15 recommandations qui ont été faites lors de ces Etats généraux. Il s’agit  entre autres, de doter l'union d'un siège, d’engager des démarches pour retrouver le récépissé d'existence de l'union et obtenir l'agrément, d’ouvrir l'union aux assimilés de la presse culturelle que sont les animateurs,  les blogueurs et les animateurs des nouveaux médias,  pour une organisation inclusive et forte,  de mettre en place un comité scientifique pour le toilettage définitif des statuts et règlements intérieurs adaptés aux nouvelles réalités du monde des médias et d’instituer des plateformes numériques de l'ujocci notamment le site internet.

La marraine des états généraux Mme Solange Fatima Mabri, par ailleurs présidente de la Fondation "Solidarité pour tous" a exhorté les journalistes  à mettre en exergue cette ligne de conduite valable pour la période 2019-2025, selon le code d'éthique et de déontologie du métier. Ahmed Koffi Zarour,  Président de l'ONG "Agir pour la Côte d'Ivoire" et invité d’honneur de ces assises a souhaité que l'Ujocci suscite un intérêt pratique auprès des populations, des acteurs cultuels par la qualité de leurs écrits.

Des recommandations notées par le Président Philipe Kla qui entend mettre tout en oeuvre pour rehausser l'image de l'union à travers des actions concrètes.

Mme Anne Lemaîstre, représentante pays du Bureau Unesco,  les représentants du Directeur Général de la RTI et des ministres de tutelle, ont apporté leur soutien à l’UJOCCI au cours de ces Etats généraux.

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Didier Drogba annonce officiellement sa retraite

Le Président limoge son ministre de l’Energie pour coupure d’électricité