Prisonnier en sursis







Sales temps pour l’ex-PAN, Soro Guillaume qui sera très bientôt dans les liens de la détention. Il est réclamé par la justice burkinabé pour son implication personnelle dans le coup d’Etat qui a fallu emporter l’élu des Burkinabé, Roch Marc Kaboré. La CPI veut aussi de son côté voir Soro Guillaume dans ses filets pour les crimes à lui reprochés lors de la rébellion et de la crise postélectorale survenue dans son pays. L’ex-chef rebelle est pris entre deux feux ou entre le marteau et l’enclume. Ou encore il y a une épée de Damoclès qui est suspendue sur sa tête. Pourra-t-il échapper à ces deux étaux qui vont incontestablement bientôt se refermer sur lui ? Ce n’est pas si sûr. L’homme se débat comme un beau diable pour garder le manteau de Vice-président de l’APF et ainsi il pourra mettre en avant son immunité parlementaire pour échapper aux nombreuses poursuites judiciaires dont il fait l’objet. Pendant combien de temps va-t-il encore rester libre de ses mouvements ? Il lui reste peu de temps pour jouir de cette liberté précaire puis viendra le temps de la justice des hommes avant celui du juste juge : le Dieu d’éternité. Soro Kigbafori Guillaume est-il un prisonnier en sursis ? Oui. Mais il a peu de temps pour déranger, manquer de respect aux aînés, aux institutions de la République et aux autorités qui les incarnent. Les signes d’une imminente descente aux enfers sont évidents. Personne ne peut dire le contraire. Tant l’homme a fait trop de mal au peuple ivoirien. Il y a un temps pour l’impunité et un autre pour être rattrapé par son passé. Est-ce cette peur bleue de payer pour tous ses crimes qui le poussent à tirer à boulets rouges sur un régime qui lui a tout donné pourtant hier ?l’ingratitude est certes humaine, mais il y a des cas d’ingratitude qui provoque des ennuis. Soro Kigbafori Guillaume est-il un bon apprenant des bois sacrés Sénoufo ? Nous ne le pensons pas parce que dans ce carré ivoirien, on fait preuve de sagesse, de retenue, de discernement, de respect des aînés, des chefs pour être rassasié de longs jours sur la terre. Soro Guillaume démontre par sa démission qu’il n’est pas vraiment passé par cette école de la paix, le bois sacré. Ce qui pourrait lui valoir un jour de graves pépins.

Bonne lecture et à la semaine prochaine inch’Allah !

Bill Terrasson

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Le Collectif de planteurs de palmier à huile menace d’entrer en grève

Côte d’Ivoire / Humour : Après son spectacle, Adrienne Koutouan parle à ses fans