Bonne gouvernance : Les élus locaux instruits sur les procédures d’exécution des budgets





Bonne gouvernance,élus locaux,Trésor et Comptabilité publique,Assahoré Konan Jacques


La direction générale du Trésor public et de la Comptabilité publique a organisé, à l’attention des gouverneurs de districts, des présidents de Conseils d’administration et des maires, un séminaire de sensibilisation et d’information, sur les règles de gestion des collectivités territoriales. À Sofitel Abidjan hôtel Ivoire, les élus locaux ont pu ainsi s’imprégner des procédures d’exécution des budgets qui leur sont alloués.
Pour le représentant du ministre de l'Économie et des Finances, Akpess Yapo Bernard, si les collectivités territoriales veulent résolument s’inscrire dans la logique du gouvernement d’améliorer les conditions de vie des populations, "il est impérieux" qu’elles disposent "d’un système de finance locale efficace pour garantir une autonomie de gestion financière".
Akpess Yapo a rappelé que les appuis budgétaires de l’État en direction des collectivités territoriales s’élèvent à 160,2 milliards FCFA composés de 97,9 milliards FCFA au titre des quotes-parts d’impôts rétrocédés et 62,3 milliards FCFA pour les subventions octroyées pour l’année 2018. Selon lui, les subventions et quotes-parts représentent 61,87 % des recettes recouvrées par les collectivités territoriales.
" Ce séminaire fera suite à des formations éclatées des collaborateurs des administrateurs des collectivités à savoir les membres des différents Conseils, les directeurs généraux, les secrétaires généraux, les régisseurs de recettes et d’avances", a fait savoir le directeur général du Trésor et de la Comptabilité publique, Assahoré Konan Jacques. Selon lui, la régie financière qu’il dirige n’a jamais perçu les rapports ordonnateurs/comptables sous l’angle conflictuel, mais plutôt sous celui de la collaboration en vue de l’atteinte de l’objectif ultime de développement local pour le bonheur de nos populations.
À l’issue des travaux, Trésor Public et élus locaux s’accordent, dans un cadre de collaboration fructueuse, à lever les obstacles majeurs entravant, en pratique, la bonne gestion des collectivités.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Education nationale : Les cours paralysés dans la région du Sud-Comoé

Côte d’Ivoire/ Affaire disparition de sexe à Bouna: Une colporteuse de fausses nouvelles mise aux arrêts