BAC 2019: La ministre Kandia Camara met en garde contre la fraude





Bac 2019,Kandia Camara


La ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, a mis en garde, lundi, à Dabou, acteurs et candidats en garde contre la fraude aux examens, lors de la visite des centres de composition des lycées modernes Leboutou, Tiapani, Akpa gagne et du groupe scolaire Nayeba de l’examen du baccalauréat, session 2019.

“Je suis convaincue que vous vous êtes bien préparés et que vous avez bien écouté les conseils des professeurs, il n’y a donc pas de raison que vous ayez recours à la fraude”, a-t-elle indiqué, apportant son soutien aux candidats et aux acteurs rencontrés à chacune des étapes de sa visite, tout en se félicitant du bon déroulement des épreuves.

Aussi, s’est-elle attardée sur la question du téléphone portable, qui est “strictement” interdite. “Vous avez reçu toutes les consignes, le téléphone portable est interdit, tous ceux qui se rendront coupables de fraude par le téléphone où quelques moyens que ce soit, seront sévèrement punis”, a-t-elle mis en garde.

Dans la foulée, elle a rappelé les récents cas de fraude enregistrés lors de la session 2019 du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) pour lequel les coupables sont aux arrêts et interdits de présenter un quelconque examen et concours sur l’ensemble du territoire national.

Kandia Camara était accompagnée, lors de cette visite, par le secrétaire d’État en charge de l’Investissement et de la Promotion du secteur privé, Essis Emmanuel, fils de la région, du corps préfectoral et de toutes les autorités de l’éducation de la région.

Le baccalauréat, session 2019, regroupe 273 000 candidats répartis dans 244 centres de composition. Les résultats sont prévus pour le 29 juillet, a affirmé la ministre de l’Education nationale.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Africa Sports/ L’entraîneur Almamy Diaby limogé et remplacé par Lago Patrice

Yôrôgang : Le manager d’Arafat Dj est parti