Le ministre Amédé Kouakou exprime sa colère contre la lenteur des travaux de l’autoroute à Tiébissou





Tiéboussou,Amédé Kouakou,Rhdp


Le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Kouakou Koffi, a exprimé sa colère, vendredi, lors d’une visite sur le chantier où ont lieu les travaux de l’autoroute Yamoussoukro-Tiébissou.

« Le chantier est abandonné. Depuis que nous avons quitté le village (Kondè-Yaokro), nous n’avons vu aucun engin. Le travail n’avance pas », a martelé le ministre Kouakou devant la lenteur des travaux et l’absence d’engins et des responsables de l’entreprise HOUAR, à charge de l’exécution de travaux de cet axe.

Pour le  ministre, “il vaut mieux résilier ce marché car il n’est pas sûr  que les travaux finiront dans les délais”.

Il faut signaler qu’à ce jour, l’entreprise Chinoise est à seulement 6% d’exécution et 8% de délai de réalisation.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Un mois après le décès de DJ Arafat : Voici le nouveau président de la Yôrôgang

L’orpaillage clandestin a atteint des proportions inquiétantes dans l' Iffou, selon le président du Conseil régional