Meeting du MVCI et autres partis de l'opposition : Les organisateurs contraints d’annuler la rencontre





MVCI,Meeting,Koumassi


Le Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI), a été contraint d’annuler son meeting prévu pour ce samedi, au terrain de la Sogefiha, à Koumassi, selon un communiqué de ce parti. Cette grande rencontre à laquelle devaient participer d’autres partis de la opposition notamment le RACI, l’ANC et des mouvements regroupés au sein du CMA-GKS, n’aura donc plus lieu suite à " des manœuvres dilatoires ourdies par certains caciques du RHDP". Le MVCI dénonce ces agissements dans un communiqué dont pressecotedivoire.ci a eu copie. Voici l’intégralité de ce communiqué.

DECLARATION N°077GRC-AU-19 DU MVCI RELATIVE A L’EMPECHEMENT DU MEETING DES PARTIS DE L’OPPOSITION

Des partis politiques en occurrence le MVCI, le RACI, l’ANC et des mouvements regroupés au sein du CMA-GKS, ont annoncé, il y a quelques jours, l’organisation d’un meeting à Koumassi.
Initialement prévue et autorisée à la place Incha’Allah pour le 3 août 2019, cette manifestation a été finalement délocalisée au terrain de la Sogefiha à la demande de la Mairie.
Ce 2 aout 2019, pendant que la mobilisation des militants battait son plein dans tous les quartiers de Koumassi, des manœuvres dilatoires ourdies par certains caciques du RHDP, ont imposé l’annulation de cette manifestation politique somme toute légale et légitime.
Le MVCI fait remarquer que par de telles attitudes, des cadres du RHDP menacent gravement la paix, la démocratie, les libertés et les droits de l’homme en Côte d’Ivoire.
Et pourtant, il y a à peine quelques jours ce parti avait transporté à coût d’argent public, des populations de toutes les régions de notre pays pour organiser sans aucun heurt ni empêchement, un hommage immérité à son Président à Ferkessedougou, commune où le maire est de l’opposition.
Face à cette attitude hideuse du régime RHDP, le MVCI demeurera combatif et pacifiste.
Au demeurant, devant la confirmation de cette volonté du régime d’empêcher la démocratie et l’Etat de droit, le MVCI :
• Appelle ses militants, les démocrates et l’ensemble du peuple au calme et à ne céder sous aucun mobile face à la volonté du RHDP, de plonger une nouvelle fois le pays dans la violence ;
• Dénonce la confiscation des droits et des libertés, acquis après tant d’années de sacrifices et de combats payés au prix fort ;
• Prend à témoin la communauté nationale et internationale des dérives autoritaires et dictatoriales du RHDP ;
• Appelle ses militants en particulier, les Ivoiriens en général, à demeurer mobilisés et attentifs aux consignes et mots d’ordre à venir.
Le MVCI présente ses excuses aux amis de la Démocratie et de la Réconciliation en Côte d’Ivoire pour ce désagrément indépendant de sa volonté.

AGIR POUR LE PEUPLE, NOTRE DEVOIR !

Abidjan, 02 août 2019
Pour le MVCI
Le Président
Félicien K. SEKONGO 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ 1915 milliards de F CFA de recettes publiques attendues des douanes en 2019

La 43e conférence élective de l’église CMA Côte d’Ivoire annoncée pour le 15 mars