Promotion de l’emploi-jeune : Siaka Ouattara ouvre le guichet emploi de Daoukro





Emploi-jeune,Siaka Ouattara,Daoukro


Le secrétaire d’État chargé du service civique, Siaka Ouattara a ouvert vendredi, le guichet emploi de Daoukro, capitale de l’Iffou et procédé également à l’installation de Ayegbé Justice, chargée d’animer ce guichet en présence des autorités administratives, politiques, religieuses et coutumières de la localité. 

Le secrétaire d’Etat chargé du service civique, a saisi l’occasion pour dire aux populations que ce projet s’inscrit dans les actions prioritaires du Gouvernement notamment l'insertion socioprofessionnelle des jeunes.

"Le Gouvernement sous la conduite du chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara a engagé plusieurs réformes et de nombreuses actions, pour améliorer les conditions de vie des populations. Et l'attention à l'égard des jeunes est une préoccupation. Dans ce cadre, de 2012 à 2016, plus de 2 600 000 emplois ont été créés pour eux. 

Néanmoins, les attentes des jeunes sont nombreuses. C’est pour cela que le président de la République et le Gouvernement ont élaboré un programme social, qui prend en compte leur préoccupation à travers ce projet qui est l’axe 4 de ce programme. Ainsi, 500 000 jeunes pourront bénéficier de stage, d’emploi, de formation qualifiante et de financement de projets à hauteur de 141 millions de F CFA », a expliqué Siaka Ouattara.

Pour Siaka Ouattara l’ouverture ce guichet emploi dans l’Iffou vise à "fournir aux jeunes une première prestation d'accueil, d’information, d'inscription et d'orientation aux jeunes vers leur zone qualifiante".

Il a salué la collaboration entre l’emploi-jeune et l’UVICOCI, car ces guichets emplois constituent un point de relais pour la recherche du travail, ajoutant que le guichet est le premier niveau de prise en charge des demandeurs d'emploi. 

Il a à cet effet invité à fréquenter ces guichets, pour bénéficier des prestations. 
Aux chefs d'entreprise, le Secrétaire d'État Siaka Ouattara les exhorté à accompagner cette noble mission, qui vise à mettre la jeunesse ivoirienne au travail. 

Le maire de la commune de DaoukroDjè Koffi Aubin, après avoir remercié et félicité tous les acteurs de ce projet a soutenu : « C’est un espoir et une espérance semée dans le cœur des jeunes. », a-t-il dit, demandant aux jeunes de s’approprier ce projet, pour pouvoir s'insérer dans le tissu social. 

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Déguerpissement à Abobo : De la gare à la gendarmerie, on a tout cassé

Macron demande aux maires français d’honorer les ex-combattants africains