Après son départ du RHDP, les derniers sentiments d’Anaky Kobenan





RHDP,Anaky Kobenan


Le président-fondateur du Mouvement des forces avenir (MFA), Innocent Anaky Kobenan dit ne pas regretter d’être parti du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), dont il est pourtant l’un des membres fondateurs. 

Invité de l’émission « fauteuil blanc » du Nouveau Réveil, Anaky Kobenan a même exprimé sa joie d’être parti et de n’être pas associé au bilan « catastrophique » du parti au pouvoir.

"Depuis les élections présidentielles de 2010 et l’arrivée du RHDP au pouvoir fin 2010, début 2011, le MFA et moi-même n’avons participé en rien, absolument en rien au pouvoir RHDP", a déclaré la main sur le cœur, M. Anaky, qui a fait remarquer qu’au départ déjà, il y a eu des distances entre lui et les trois autres partis, à savoir le RDR, le PDCI et l’UDPCI. 

" Dès le départ, je me suis trouvé dans un attelage où les manières de faire, de penser, n’étaient pas les miennes ", a ajouté l’ancien ministre des Transports.

Sur son départ, Anaky Kobenan a été clair " je n’ai aucun regret et le MFA n’a aucun regret pour une raison simple que le bilan de la gouvernance du RHDP de 2010-2011 à 2019, est catastrophique, il n’est pas bon", a-t-il justifié. 

"Je suis même heureux et je pense que c’est une bénédiction du ciel que j’ai eue d’avoir dès le départ, été écarté du jeu", a poursuivi Anaky Kobenan avant d’ironiser, "je pense même que je suis parti un peu trop tard, j’aurais pu partir plus tôt".

Se prononçant sur la division au sein de sa formation politique, Anaky a rassuré qu’il n’y a pas de crise. " Ce sont des épiphénomènes", a-t-il minimisé.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

5e Recensement général de la population et de l’habitat : La ministre Kaba Nialé appelle à l’adhésion de la population

Congrès du RHDP Unifié / Charles Lago Donwahi (Délégué général de Concorde en France) : « Celui qui n’est pas avec nous s’écarte de la sagesse »