Décès de Boua Opportune (Awoulaba 2019): Son fils raconte ses derniers instants





Awoulaba 2009,  Boua Opportune


Boua Opportune, première Awoulaba Côte d’Ivoire est décédée le dimanche 11 Août dernier à son domicile sis à la Riviera-palmeraie,  des suites d’une crise cardiaque.
Le mardi 27 Août,  nous nous sommes rendus sur les lieux. Sur place, nous avons trouvé les soeurs de la défunte, ainsi que son fils Ahmed Romain Yatansaye, avec qui elle vivait,  autour de la chapelle ardente dressée pour la circonstance. 
"Ma mère n’avait rien. Elle s’apprêtait ce dimanche là pour la messe. Elle chantonnant même des chansons religieuses quand un coup je l’ai entendu tousser. Elle tous sait par saccade. Je suis rentrée dans sa chambre pour lui demander ce qui n’allait pas. Elle m’a rassuré que tout allait bien.  Je lui ai même apporté du lait pour la calmer. Quelques minutes après,  elle a commencé à suffoquer. J’ai  alerté l’entourage,  mais avant que les premiers secours n’arrivent, elle a rendu l’âme dans mes bras. Elle m’a dit mon fils je m’en vais, pardon Seigneur, merci Seigneur avant de rentrer dressé son dernier souffle" a-t-il relaté avec mélancolie. 
En attendant les obsèques qui auront lieu à Port-Bouët à partir du 7 Septembre, les condoléances sont reçus au domicile de la disparue.
Pour rappel. Boua Opportune est la première Awoulaba de Côte d’Ivoire. Elle a été élue en 1999 sous Pol Dokoui. Elle est décédée à 59 ans, laissant derrière elle trois enfants et une famille inconsolable.
Solange ARALAMON 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Système éducatif catholique de Côte d’Ivoire : "La réforme a permis de tout clarifier", rassure l’épiscopat

Des émissaires de la Confédération africaine d’athlétisme attendus à Abidjan ce mercredi