Blé Goudé : "En 2020, je suis candidat…"





Charles Blé Goudé,RFI,Elections présidenteilles


Le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, dans une interview accordée, ce lundi, à la radio française Radio France internationale (RFI), a affirmé qu’en 2020, il sera candidat, pas pour les élections présidentielles, mais la paix.
"En 2020, je suis candidat à la paix", a soutenu Charles Blé Goudé, ajoutant que pour ce qui est de sa candidature aux élections présidentielles de 2020, le président du COJEP dit laisser la latitude à son parti, à la veille des élections, de se prononcer. "Je pense que dès le 1er trimestre 2020, le Cojep se prononcera", a-t-il dit.
Toutefois, il précise que pour lui, la vie politique ne se limite pas à des élections présidentielles, ajoutant que son "seul projet, c’est de servir d’instrument de paix en Côte d’Ivoire".
Blé Goudé qui estime que la cohésion sociale est à mal a dit que son projet immédiat, c’est emmener les Ivoiriens à tirer les conséquences de la crise qui a divisé profondément les ivoiriens.
"Pour moi, aucun projet politique, quel qu’en soit ne peut être au-dessus de cette ambition d’amener les Ivoiriens à se parler de nouveau, de faire le tour de la Côte d’Ivoire et dire aux Ivoiriens, plus jamais ça dans notre pays".
Pour lui, il faut aller au-delà des simples paroles, mais poser des actes. "Je veux voir Gbagbo Laurent, Alassane Ouattara,  Bédié, Guillaume Soro, Charles Blé Goudé et tous les leaders politiques mettre de côté leur ambition et dire ensemble-nous allons faire campagne au nom de la cohésion sociale".
Autour d’une table, le gros malade qui est la Côte d’Ivoire a besoin de toutes ses filles et de tous ses fils, a ajouté Blé Goudé.
Poursuivant, l’ancien leader des jeunes patriotes dit être disposé à rencontrer d’autres leaders politiques avec qui il ne partage pas la même opinion politique sur la Côte d’Ivoire.
"J’ai parlé au PDCI. Je suis prêt à parler même à mes adversaires. Je veux parler du pouvoir en place d’Alassane Ouattara, de Guillaume Soro, d’Hamed Bakayoko. Nous sommes des adversaires politiques, nous ne sommes pas des ennemis. Nous devons nous parler", a lancé Blé Goudé.
Quant à son soutien à un parti politique ou à un quelconque candidat, Blé Goudé a été clair. "En ce qui me concerne, celui qui voudrait le soutien de Charles Blé Goudé en 2020 devra convaincre Charles Blé Goudé et ses militants sur la base d’un programme cohérent, d’un projet de société", a-t-il prévenu.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Promotion du sport vert: Le Premier Ministre soutient l’initiative d’Andy Costa

Poursuivi devant la justice ivoirienne : Blé Goudé parle enfin