Artisanat/Marché ivoirien de l’artisanat (MIVA 2018) : 300 exposants attendent 6000 visiteurs





Artisanat,Marché ivoirien de l’artisanat,Sidiki Konaté


Depuis le 29 novembre dernier, s’est ouvert au Golf hôtel de la Riviera, le Marché ivoirien de l’artisanat (MIVA 2018). Une tribune qui réunit en un même endroit 300 exposants. 

Pour cette édition, ce sont 6.000 visiteurs qui sont attendus. Ces derniers ont 10 jours (jusqu’au 9 décembre) pour faire de bonnes affaires et tisser des relations d’affaires.

Le MIVA, au-delà de la grande exposition, c’est aussi des panel autour de thématiques que sont "Acquisition, aménagement et exploitation des sites artisanaux : quels enjeux pour le développement du monde de l’artisanat ? ", "Quelle fiscalité spécifique au monde de l’artisanat ? ", " Accès des artisans à la couverture sociale", " Apprentissage et formation professionnelle continue : la clé du professionnalisme de l’artisan" et enfin "Quel dispositif de financement pour l’artisanat en Côte d'Ivoire ?". 

" En cette fin d’année 2018, le gouvernement avec à sa tête le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a décidé d’offrir gracieusement cet espace qui se situe dans un riche quartier et où par coup de chance, nos artisans pourront exposer et vendre leurs œuvres. C’est le pari de la troisième édition du marché ivoirien de l’artisanat (Miva 2018) organisé seulement en vingt jours", a fait savoir le ministre Sidiki Konaté de l’Artisanat, à l’ouverture du MIVA. Il croit dur comme fer que "le jour où nous allons admettre et prendre en compte, le coiffeur du quartier, le mécanicien, le chauffeur de gbaka, le petit tailleur, le bijoutier, le plombier, le menuisier, la vendeuse de poissons fumés, le boutiquier du quartier, le peintre, le calligraphe, le cordonnier, le vendeur de garba, l’esthéticienne alors nous aurons compris le sens de l’émergence, car eux aussi créent  de l’emploi et des richesses",  a rappelé le ministre Konaté. 

Le ministre a profité de cette tribune pour lever un coin de voile sur les projets de son ministère. Il s’agit entre autres du marché de l’artisanat de Grand-Bassam, du plus grand marché de l'Artisanat qui accueillera près de 1000 participants, de la construction d’une nouvelle ferraille sur un espace de 80 ha, etc.

Le secteur de l'artisanat occupe en Côte d’Ivoire 40 % de la population. C’est 8 branches d’activités, 40 corps de métiers constitués de 245 métiers. 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Licenciement à Fraternité matin/Le ministre Sidi Touré : "Il nous a fallu prendre des mesures courageuses"

Côte d’Ivoire/ Un syndicat du primaire demande la suppression des cours de mercredi et l’organisation d’un concours exceptionnel de promotion