Le Conseil de Médiation et de Sécurité de la CEDEAO planche à Ouagadougou sur le terrorisme (Communiqué)





CEDEAO,Ouagadougou,terrorisme


Le Conseil de médiation et de sécurité de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a tenu jeudi à Ouagadougou, une session extraordinaire en prélude au Sommet extraordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement sur la lutte contre le terrorisme dans l’espace CEDEAO, prévu le 14 septembre 2019 dans la capitale du Burkina Faso.
Le Conseil s’est réuni pour réaffirmer la détermination des États membres de la CEDEAO à œuvrer collectivement pour prévenir et combattre plus efficacement le terrorisme, renforcer la coopération et la coordination et redéfinir les domaines prioritaires des États membres, énonce un communiqué de presse de la CEDEAO.
Préoccupée par le phénomène du terrorisme dans la région, la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO avait adopté à Yamoussoukro, le 28 février 2013, la stratégie ouest-africaine de lutte contre le terrorisme.
Face à la menace terroriste grandissante dans la région, les Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO et de la CEEAC (Communauté économique des États de l’Afrique centrale), conscients du caractère transfrontalier et transrégional de la menace, avaient convoqué un Sommet conjoint à Lomé le 30 juillet 2018.
La ” Déclaration de Lomé sur la Paix, la Sécurité, la Stabilité et la Lutte contre le Terrorisme et l’Extrémisme violent” a été adoptée à l’issue de cette réunion.
Par la suite, les Chefs d’État du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Togo se sont rencontrés à Accra au Ghana, où ils ont échangé sur l’évolution de la situation sécuritaire dans la région. Ils ont adopté un certain nombre de décisions parmi lesquelles se trouve l’appel à un sommet extraordinaire sur la lutte contre le terrorisme.
Dans le cadre du processus préparatoire à plusieurs niveaux du Sommet extraordinaire et dans le but d’impliquer tous les niveaux et secteurs de la société, deux réunions se sont tenues à Niamey, au Niger. La première a eu lieu les 26 et 27 août 2019 avec les acteurs de la Société civile, sur la Lutte contre le Terrorisme dans la Région de la CEDEAO. Elle a été suivie de celle des Chefs d’état-major de la Défense et des Chefs des Services de Sécurité et de Renseignement, les 28 et 29 août 2019.

(AIP)
 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Coach Beka (entraîneur des juniors du Stella Club d’Adjamé) ''Il faut que la Fif mette l’accent sur les compétitions des jeunes''

Côte d’Ivoire / Après les attaques de Arafat DJ contre lui : Ariel Sheney reçoit le soutien d’acteurs du coupé-décalé