CPI : Le conseil de Laurent Gbagbo demande sa mise en liberté immédiate





Laurent Gbagbo,liberté immédiate et sans condition,CPI,Cour pénale internationale,Me Altit


Le conseil de Laurent Gbagbo que dirige l’avocat français Me Emmanuël Altit, demande à la Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) de réviser les conditions de sa libération.
Dans une requête de près de 22 pages, déposée, lundi, la défense de Laurent Gbagbo demande sa mise en liberté "provisoire et sans condition".
Acquitté le 25 janvier et libéré le 1er février 2019, l’ancien président ivoirien est assigné à Bruxelles commune.
Pour son avocat principal, les textes de la Cour ne prévoient pas cette situation de semi-liberté. Il considère ces restrictions comme un moyen d’empêcher son client de participer à la vie publique de son pays, mais également de se porter candidat à la présidentielle de 2020 prévue pour le mois d’octobre (sa candidature n’étant qu’une hypothèse).

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Le Premier ministre exhorte les populations du Cavally à n’écouter que les messages de paix et de cohésion

Côte d’Ivoire : Les épreuves orales du BTS ont démarré ce lundi