Les recommandations de la 8e édition de la CGECI-Academy





CGECI-ACADEMY,Recommandations


La 8e édition de la CGECI-Academy ouverte lundi, sous le thème « environnement des affaires : quel modèle à privilégier pour le développement des entreprises en Afrique », a refermé ses porte mardi.

Voici les recommandations qui ont été faites à l’issue des communications et des échanges avec les participants.

RECOMMANDATIONS

A la suite des communications et des échanges avec les participants, les recommandations suivantes ont été faites :

SUR LE PLAN GENERAL

  • Engager tous les acteurs à œuvrer pour la promotion  d’un environnement des affaires qui accélère le développement des entreprises Africaines
  • Améliorer la qualité du partenariat et des cadres de dialogue réunissant l’Etat et le secteur privé.
  • Renforcer les capacités techniques des services publics pour une meilleure prise en compte des enjeux du Secteur Privé
  • Poursuivre la dynamique de réformes engagées par l’Etat en faveur du Secteur Privé

SUR LE PLAN FINANCIER

  • Initier des réformes garantissant un financement adapté à tous les types de PME
  • Créer un cadre règlementaire pour les financements alternatifs à l’endroit des startups
  • Accroître la part des PME dans la commande publique et leur garantir les délais de paiement.

SUR LE PLAN ECONOMIQUE ET COMMERCIAL

  • S’approprier les programmes d’intégration régionale et continentale comme outil  de  croissance des entreprises.
  • Améliorer la fluidité des échanges domestiques et internationaux pour une meilleure compétitivité des entreprises
  • Améliorer la qualité de l’offre et l’accès aux infrastructures de base pour toutes les entreprises notamment au sein des zones industrielles

SUR LE PLAN FISCAL

  • Améliorer l’efficacité des cadres de collaboration entre les contribuables et l’Administration fiscale.
  • Accélérer la mise en œuvre de la réforme fiscale en mettant l’accent sur l’élargissement de l’assiette fiscale.

SUR LE PLAN SECURITAIRE

  • Créer un environnement sécuritaire favorable à l’investissement
  • Garantir la sécurité juridique et judiciaire pour le développement des entreprises.
  • Créer les conditions favorables à l’innovation et à la protection de la propriété intellectuelle

SUR LE PLAN SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL

  • Promouvoir un dialogue social plus dynamique et adapté au contexte socioéconomique
  • Encourager tous les acteurs à s’engager dans une démarche environnementale et sociétale responsables pour créer un cadre économique durable
  • Adapter les curricula de formation aux évolutions sectorielles notamment dans les secteurs d’avenir tel que l’économie numérique
  • Promouvoir les valeurs citoyennes et la gouvernance publique gages d’un environnement des affaires propice

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Tiemoué Bakayoko négocie un retour chez les Eléphants de Côte d’Ivoire

Musique: après 25 ans aux USA, Jess Sah Bi propose "Never Give up "